. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Le ministre de la santé supervise la pose de la première pierre de l’extension de cinq centres de santé à Nouakchott

Mercredi 23 Novembre 2022 - 07:05

Le ministre de la Santé, M. Mokhtar Ould Dahi, accompagné du Chef de la Délégation de l’Union Européenne en Mauritanie, M. Jonnes Aguilem, a supervisé, mardi, depuis la Maternité pilote de Nouakchott, dans le cadre des activités commémoratives du 62ème anniversaire de la Fête de l’Indépendance nationale, la pose de la première pierre des travaux de réhabilitation et d’extension de cinq centres de santé à Nouakchott.

Le projet de réhabilitation et d’extension de ces centres s’inscrit dans le cadre d’une coopération fructueuse entre le département de la santé et l’Union européenne à travers le programme d’appui au secteur de la santé, qui est considéré parmi ses composantes pour réhabiliter et moderniser les infrastructures de base du secteur de la santé pour être plus attractifs pour les patients, et de fournir des équipements de base et des éléments appropriés pour le confort des patients.

Le programme de la cérémonie comprenait un exposé sur la réhabilitation et d’expansion des centres de santé, présenté par M. Diallo Mamadou Tidjane, dans lequel il a passé en revue la feuille de route mise en exécution pour mener à bien le processus dans les délais convenus.

Dans une allocution qu’il a prononcée pour la circonstance, le ministre a indiqué que la cérémonie s’inscrit dans le cadre de la pose de la première pierre marquant le début des travaux de réhabilitation, d’extension et d’équipement de cinq centres de santé à Nouakchott. A savoir le centre de santé de Dar-Naim , le centre de santé de Riyad, les deux centres de santé Mère et l’enfant et “Kisal” dans la moughataa d’El Mina, et le centre pilote Mère et Enfant dans la moughata du Ksar.

Il a souligné qu’il s’agit de centres qui traitent en moyenne environ 150 000 patients chaque année, expliquant que les travaux de réhabilitation et d’extension comprendront 6 800 mètres carrés, dont environ 3 000 mètres carrés de réhabilitation et 3 800 d’extension, pour un coût supérieur à 183 000 000 MRU, et que la période d’achèvement s’étend du 13 juin 2022 au 12 juin, 2023.

Il a appelé les entreprises exécutant les travaux à respecter les délais fixés pour leur réalisation, et que le ministère et ses partenaires s’engagent à ne retarder le paiement d’aucun acompte ou dû financier, indiquant que le projet de réhabilitation et d’extension des centres de santé précités s’inscrit dans le cadre du plan de travail du programme d’appui au secteur de la santé financé par l’Union européenne.

S’agissant des équipements médicaux, le ministre a indiqué que le département est déterminé à élaborer et à mettre en œuvre un plan pour pallier les carences en équipements médicaux de base dans tous les hôpitaux, centres et points de santé sur l’ensemble du territoire national.

En ce qui concerne l’assurance maladie, il a indiqué que l’assurance maladie gratuite a jusqu’à présent été fournie à 100 000 familles, soit environ 680 000 personnes, pour lesquelles Taazour a payé des cotisations d’assurance.

Beaucoup d’entre eux ont reçu des cartes d’assurance, et un fonds national de solidarité sanitaire a été créé, qui offrira la possibilité d’une assurance maladie pour le secteur informel, de sorte que l’assureur commun paie la prime la plus basse et l’État paie la prime la plus élevée pour un panier de services de santé qui sera limité dans sa première phase aux services du secteur public, avec une assistance technique et financière de l’Union européenne, et les démarches vont bientôt s’accélérer pour démarrer les activités du fonds.

Le ministre a remercié l’Union européenne pour la coopération diversifiée dans le secteur de la santé, appelant les partenaires et les travailleurs du secteur à rationaliser et à payer davantage les ressources du portefeuille susmentionné, et à élargir les domaines de coopération pour inclure davantage de construction et d’équipement d’infrastructures de santé, ainsi que pour valoriser les opportunités de formation initiale, moyenne et continue à court terme au profit des cadres et professionnels du secteur.

Pour sa part, le Chef de la Délégation de l’Union Européenne en Mauritanie, M. Jones Aguilem, a exprimé sa joie d’assister à la cérémonie de pose de la première pierre pour la restauration et l’extension de cinq centres de santé à Nouakchott, indiquant qu’il existe plusieurs projets ambitieux qui seront mises en œuvre au cours de la période à venir au profit du département de la santé.

AMI

chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche