. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Le directeur du centre des urgences épidémiologiques: Nous avons pris de nouvelles mesures pour circonscrire le virus

Lundi 6 Avril 2020 - 21:38

"La Mauritanie fait partie des rares pays qui ont pris des mesures anticipatives contre la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus face auquel les systèmes sanitaires mondiaux les plus formants sont restés impuissants", a déclaré le directeur du centre des urgences épidémiologiques au ministère de la Santé, Dr. El Khalil Ould Shagh, dans un entretien avec le reporter de l’AMI,.

Dr. El Khalil Ould Shagh a précisé qu’après la confirmation des deux derniers cas de la pandémie, des équipes médicales étaient déployées pour repérer et arrêter tous les passagers qui étaient avec eux dans le même vol et les personnes avec lesquelles ils ont établi des contacts. De même, il a été procédé à l’intensification de la sensibilisation et à la fermeture des frontières.

En outre « des centres de confinement spécifiques aux sujets atteints sont entièrement préparés et équipés en matériels et en ressources humaines (médecins, infirmiers et personnel de désinfection) dans toutes les zones du pays. Quatorze lits au niveau de l’ancien siège du Centre de cardiologie dispose spécialement qui leur sont spécialement affecté, et dont le nombre pourrait, au besoin, être porté à vingt quatre. Actuellement, trois équipes médicales y travaillent en rotation permanente, au moment où la plupart des formations hospitalières régionales du pays jouissent de chambres exclusivement réservées aux cas contagieux. Nous envisageons la préparation et l’équipement d’autres centres si la situation s’aggrave, qu’Allah nous préserve », a-t-il indiqué.

Au sujet de la généralisation des mesures sanitaires préventives, Dr. Khalil a souligné que son département s’attèle à équiper tous les postes et centres de santé en matériels de diagnostic du virus, à isoler les cas confirmés et à stérilisation les lieux de confinement.

« Les équipements qui sont les plus indispensables pour nous, qui sont heureusement disponibles, sont ceux destinés à la prévention du personnel soignant pour éviter sa contagion pendant le traitement des patients : les gants, les masques, les combinaisons de protection et matériels de stérilisation », a-t-il noté.

Parlant des ressources humaines sanitaires spécialisées, le directeur du centre a précisé que son département fait de la formation des spécialistes sur la lutte contre les épidémies, surtout les cas complexes, la prise en charge intense, et la stérilisation des matériels en milieux sanitaires, une priorité capitale.

« Pour mieux se préparer aux pires des cas, nous avons réalisé un inventaire des besoins de toutes formations sanitaires à l’échelle nationale en ressources humaines en fonction de leur capacité d’absorption, et en équipements tels que les réactifs de laboratoire pour la confirmation des cas, les équipements de respiration artificielle et autres appareils et accessoires. De même, nous disposons d’un laboratoire mobile, qui peut, en cas de besoin, être envoyé à l’intérieur du pays pour les analyses médicales nécessaires », a –t-il, déclaré.

Dr. El Khalil Ould Shagh a enfin insisté sur le respect des règles d’hygiène, surtout le lavage régulier des mains au savon, le port des masques et la réduction des contacts et des déplacements.

AMI
chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche