. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Le couvre-feu sera de 21 heures à 6 heures durant le mois du Ramadan et toutes les mesures préventives restent en vigueur

Mardi 21 Avril 2020 - 23:46

Le couvre-feu sera de 21 heures à 6 heures durant le mois du Ramadan et toutes les mesures préventives restent en vigueur
Les ministres de l’Intérieur et de la Décentralisation, de la Santé, de l’Équipement et des Transports et des Affaires islamiques et de l’Enseignement originel ont tenu, ce mardi après-midi, un point de presse consacré à la situation sanitaire et à l’aménagement de certaines dispositions relatives aux mesures de prévention contre la propagation du covid-19.

Dans sa déclaration, le ministre de l’Intérieur, M. Mohamed Salem Ould Merzoug, a fait savoir que suivant les directives du Président de la république son excellence Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, et dans le cadre de l’assouplissement des mesures préventives durant le Ramadan, il a été décidé que le couvre-feu sera de 21 heures à 6 heures tout au long du mois béni , précisant que des dispositions seront prises pour plus de rigueur.

Il a souligné que le gouvernement a pris une série de mesures préventives pour limiter la propagation de la pandémie et que les dispositions actuelles demeureront inchangées tant que les facteurs qui en sont à l’origine n’auraient pas disparu.

Pour sa part, le ministre de la Santé, M. Mohamed Nedhirou Ould Hamed, a affirmé que la menace du coronavirus continue de peser sur le pays et qu’au moment où des mesures préventives ont été prises sur instruction du Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, le nombre des personnes contaminées par le virus dans les pays voisins était très limité et leur situation épidémiologique était stable alors qu’aujourd’hui les cas de contamination dans ces pays sont en accroissement.

Il a fait remarquer que certains cas de contamination pourraient ne pas être décelés en raison de porteurs asymptomatiques, comme cela s’est révélé pour des personnes qui étaient en confinement, soulignant que les virologues évoquent la probabilité de nouvelles vagues de contamination.

De son côté, le ministre de l’Équipement et des Transports, M. Mohamedou Ould M’Haïmid, a dressé le bilan de l’action du gouvernement au cours de la crise actuelle, faisant observer que les dispositions prises pour y faire face se sont révélées efficaces comme en témoignent les résultats enregistrés à la faveur des orientations du Président de la République, le 14 mars dernier, quand il a annoncé la création d’un comité interministériel en charge de la gestion de la crise consécutive au civid-19, présidé par le Premier ministre M. Ismail Bedde Cheikh Sidiya. Ce comité a institué quatre sous-comités pour endiguer ce fléau et limiter ses conséquences sanitaires, économiques et sociales, a-t-il précisé.

Il a révélé que le Président de la République suit personnellement, en temps réel, le travail de ces sous-comités pour s’assurer de l’effectivité des dispositions prises et de l’évolution du travail des structures chargées de la lutte contre le coronavirus sur l’ensemble du territoire national.

Il a indiqué que l’État a pris en charge l’hébergement, la nourriture et les soins de 600 personnes confinées à Nouakchott et de 700 autres dans les wilayas intérieures du pays.

M. Mohamed Ould M’Haïmid a souligné que le combat contre le covid-19 est d’abord un combat de prise de conscience des risques qu’il fait peser sur les citoyens, c’est pourquoi le comité interministériel s’est attelé à intensifier les campagnes de sensibilisation à ses dangers et aux moyens de s’en prémunir.

Dans son intervention, le ministre des Affaires islamiques et l'enseignement originel, M. Dah Ould Amar Taleb, a insisté sur la nécessité pour les citoyens de rester vigilants et de prendre toutes les précautions, soulignant que les raisons pour lesquelles les pouvoirs publics ont pris les mesures préventives, notamment sécuritaires, ne sont pas dictées nécessairement par la situation nationale mais essentiellement par la menace qui pèse sur le pays du fait de l’évolution de la pandémie dans le monde, dans la sous-région et plus particulièrement dans notre voisinage immédiat où la pandémie persiste encore.

Il a rappelé que, quelques soient les efforts déployés par les autorités administratives, sanitaires et sécuritaires, la lutte contre le covid-19 ne sera efficace et décisive que si les citoyens prennent réellement conscience de la dimension des risques et respectent rigoureusement les mesures préventives contre ce fléau.

AMI
chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g




Banque Populaire de Mauritanie



Rubriques à la une

Recherche