. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

La semaine

Jeudi 4 Novembre 2021 - 09:56

La semaine

Fin de la grève des pilotes de la MAI
 

Après trois jours de grève, les pilotes de la Mauritania Airlines ont décidé de suspendre leur mouvement le dimanche 31 octobre après avoir reçu des garanties que des négociations seront ouvertes avec eux en vue de trouver des solutions à leurs revendications.

Après avoir recouru à des pilotes étrangers pour  assurer ses dessertes, Mauritania Airlines International (MAI) a  informé, samedi 30 Octobre, les vingt-cinq pilotes grévistes de la suspension de  leurs contrats et salaires. Une décision qui n’a pas altéré l’ardeur des mécontents qui ont  poursuivi leur mouvement, exigeant la satisfaction de leurs doléances dont la plus importante est l’augmentation de leurs salaires. Ils exigent leur alignement sur ceux  de leurs collègues des pays voisins. Faisant preuve de « grande compréhension »,ils sont cependant favorables, en cas d’accord, à une programmation à intervalles, en fonction de la situation de la compagnie, des points de leurs revendications.
 

Alors qu’elle snobait toujours les grévistes, Mauritania Airlines International  n’en a pas moins annoncé, dimanche sur sa page Facebook, la fin de leur mouvement et  la reprise de ses vols réguliers :« La compagnie aérienne mauritanienne informe ses précieux clients de la reprise de ses vols de manière normale et régulière, à partir du lundi 1er Novembre 2021, après la suspension de la  grève que certains des pilotes de la compagnie avaient entamée il y a deux jours ».Les grévistes démentaient immédiatement la nouvelle, réaffirmant leur détermination à poursuivre leur mouvement… et la compagnie supprimait son post, avant enfin d’inviter, le même jour, les représentants des pilotes à négocier.
 

Vingt-cinq pilotes sur les vingt-neuf que compte MAI avaient observé depuis le jeudi 28 Octobre une grève générale. Outre la revalorisation salariale susdite, ils exigeaient l’adoption par la direction de la société d’une « situation professionnelle » leur garantissant de meilleures conditions en matière de sécurité sociale et d’assurance-vie. Ce mouvement avait cloué au sol plusieurs avions de la compagnie et entraîné l’annulation de plusieurs vols.

 

Réunion préparatoire des concertations nationales
 

Une première réunion préparatoire des concertations nationales  s’est tenue, mercredi  dernier à Nouakchott, en présence des candidats à l’élection présidentielle de 2019 et des présidents des partis politiques. L’ordre du jour était de mettre sur pied une commission préparatoire pour dresser l’inventaire des thématiques à discuter lors de ces concertations ; identifier de manière consensuelle les participants ; et définir le calendrier des travaux, le mode d’organisation et les dispositions à prendre pour assurer le suivi des résultats du dialogue.
 

Prenant la parole à l’ouverture de la rencontre, monsieur Sidi Mohamed ould Taleb Amar, président de l’Union Pour la République (UPR) a souligné que cette commission aura la plus grande latitude possible pour établir un accord sur tout ce qui est de nature à assurer la réussite de ces travaux qui présentent un intérêt majeur pour l’ensemble des Mauritaniens. « Nous avons considéré qu’en ce qui concerne la préparation, les acteurs politiques sont les premiers concernés, c’est pourquoi les avons-nous conviés à cette réunion afin de définir, ensemble et de manière consensuelle, l’ensemble du processus. Ces concertations doivent bâtir les fondations d’une Mauritanie que nous souhaitons juste et équitable, prenant en compte toutes les préoccupations des citoyens. C’est la démarche choisie par le président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed ould Cheikh El-Ghazwani, de s’ouvrir à l’ensemble des acteurs politiques et d’instaurer un climat d’apaisement en mesure de faciliter notre travail, qui nous permet d’espérer aboutir à des résultats consensuels de nature à faire avancer notre système politique.
 

Nous espérons également que les résultats de ces concertations répondent à l’attente de tous les Mauritaniens. Nous croyons à un consensus national sur l’intérêt de ces concertations et pour des résultats à la hauteur des attentes de notre peuple. Nous espérons enfin pouvoir dépasser, au cours de nos travaux, nos positions partisanes, pour ne prendre en compte que l’intérêt de notre pays et souhaitons ardemment que notre démarche soit une démarche réaliste de nature à aboutir aux résultats escomptés ».

lecalame.info

chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche