. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

La semaine

Mercredi 22 Septembre 2021 - 18:36

La semaine
La Mauritanie va instituer un permis de travail pour les étrangers

Lors de son dernier conclave, le Conseil des ministres a adopté un projet de décret fixant les conditions d’emploi de la main-d’œuvre étrangère en instituant notamment un permis de travail pour les travailleurs non-mauritaniens. « Le projet de décret intervient en application des dispositions de l'alinéa 2 de l'article 394 du Code du travail », a expliqué  le ministre de la Fonction publique et du Travail, monsieur Camara Saloum Mohamed, « avec l’objectif de fixer les règles générales d'emploi de la main d'œuvre étrangère, des interdictions, des limitations et des priorités en la matière.  […] Il vise également à clarifier et simplifier les procédures, en y introduisant l'e-gouvernement à travers une plateforme informatique dynamique, la mauritanisation systématique des emplois et la prise en compte de la spécificité des cas des travailleurs étrangers conjoints de mauritaniens ou de ceux ayant choisi de s'installer de manière quasi définitive en Mauritanie ».

Revenant plus en détails sur le projet de décret, monsieur Camara Saloum Mohamed  a indiqué que cette décision est intervenue après concertation avec le ministère de l’Emploi. Et cependant de  rassurer : « Le nouveau texte, n’est pas un instrument mis en place pour d’entraver le travail des étrangers […] il va plutôt leur permettre d’exercer dans des conditions optimales ».

Le ministre a souligné en outre qu’il y a encore des expertises pointues dont ont besoin certaines sociétés établies en Mauritanie et qui ne sont pas disponibles sur place. Ces sociétés pourront faire appel à des travailleurs étrangers via permis de travail. C’est la première catégorie. La seconde concerne les cas où l’expertise locale existe mais n’a pas l’expérience requise. L’employeur peut alors faire appel à un étranger mais avec l’homologation d’un mauritanien qui prendra la relève plus tard. La troisième catégorie est celle des emplois protégés réservés aux Mauritaniens. Le ministre a ajouté à ce propos qu’il y a, dans tous les pays, des activités professionnelles que seuls les nationaux peuvent exercer. Il en sera de même en Mauritanie, grâce à l’arrêté conjoint entre le ministère du Travail et celui de l’Emploi. Et de conclure en affirmant que les réformes en cours seront évidemment exécutées en strict respect du Droit international du travail, des lois du pays et des différents accords qui nous lient à de nombreux pays.

Quant au  ministre  de l’Emploi et de la Formation professionnelle, monsieur Taleb ould Sid’Ahmed, il a déclaré que cette décision s’imposait, estimant qu’il est de sa responsabilité de faire en sorte que les Mauritaniens aient priorité à l’emploi. Le ministre a également annoncé que son département travaille sur une stratégie pour appliquer ledit décret. Elle sera mise en œuvre dans le secteur informel. Il est prévu de réunir les conditions qui permettront aux acteurs de ce secteur qui emploie plus de 90 % des Mauritaniens en activité, malgré un manque criant de qualifications, de formaliser progressivement leurs activités. Il a également parlé des mesures et initiatives de son département pour booster la professionnalisation des travailleurs du secteur informel. Les centres de formation technique et professionnelle leur dispenseront notamment des cours du soir (mécanique, carrelage, etc.).

« Le taux de chômage était très élevé », a-t-il rappelé, « lorsque les autorités actuelles ont accédé au pouvoir. […] Plus 430 000 chômeurs […] tel était le résultat des politiques précédentes. Aujourd’hui », assure-t-il, « le ministère a fondé et continue de fonder des milliers d’emplois ». Et d’appeler les Mauritaniens à s’orienter vers la formation technique et professionnelle afin d’être compétitifs et opérationnels pour relever le défi de l’emploi pour tous. « Dès la prochaine rentrée académique, un centre de formation technique et professionnel dédié, entre autres, aux secteurs du BTP et génie civil sera ouvert à Tarhil ». Le secteur privé s’y est impliqué.

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

La Mauritanie franchit la barre des 500 000 vaccinés

Avec au moins 550 364 personnes complètement vaccinées contre le Covid 19, soit 21 % de la cible,  la Mauritanie fait partie des douze pays africains ayant atteint les objectifs fixés par  l’OMS. Cette dernière lui a adressé ses félicitations. Cité par un communiqué de son organisation, monsieur Marc Lucet, Représentant de l’UNICEF en Mauritanie, a déclaré : « Force est de constater le succès de la dernière campagne vaccinale menée par les autorités dans le cadre d’un effort inédit visant à vacciner 2.6 millions de personnes en Mauritanie. Nous nous réjouissons des résultats atteints et restons fermement mobilisés aux côtés du Gouvernement mauritanien et de ses partenaires pour l’aider à accélérer son programme de vaccination à travers le pays et permettre l’accès équitable à la vaccination pour tous. »

« La vaccination est un des outils les plus efficients de lutte contre la pandémie COVID 19, notamment dans le contexte de troisième vague en cours, couplée à la circulation des variants y compris Delta et une proportion sans précédent de cas graves, dépassant les valeurs au pic des deux premières vagues » a déclaré le docteur Patrick Kaboré, Représentant de l’OMS en Mauritanie, repris par un communiqué du bureau UNICEF de Mauritanie. « Nous nous tenons aux côtés du ministère de la Santé et encourageons les Mauritaniens de plus de 40 ans, qui ne l’auraient pas fait, à se rapprocher des centres de vaccination désignés pour se protéger et protéger leur entourage contre la maladie et surtout contre le risque de cas graves et donc de décès ». La Mauritanie est officiellement aux prises avec sa troisième vague de contaminations, avec un nombre croissant de personnes hospitalisées et de décès.

lecalame.info

 
chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche