. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

La police interroge un journaliste ayant révélé les attaques d’un ministre contre le Maroc

Mercredi 12 Septembre 2018 - 22:52

Il y a une semaine, le ministre mauritanien de l’Enseignement supérieur, Sidi Ould Salem, s’en est violemment pris au Maroc. Depuis, la réaction du pouvoir en place était très attendue.

La publication en ligne anbaa.info  affirme que la police de Nouadhibou a interrogé, mardi soir, le directeur du site d’actualité Nouadhiboutoday.info. Le média qui a révélé les attaques contre le royaume par le ministre et directeur de la campagne électoral du parti du président Mohamed Ould Abdel Aziz, l’Union pour la République.
La police reproche au journaliste d’avoir accompagné son article par un commentaire, ajoute anbaa.

A l’occasion d’un meeting électoral, Sidi Ould Salem avait déclaré qu’«au Maroc il n’y a pas un ministre, un chef du gouvernement ou un président du Parlement qui a la peau noire».
 
source yabiladi
chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche