. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

La Mauritanie participe à la XIIe session de la conférence des ministres arabes de l’éducation et de l’enseignement

Jeudi 25 Novembre 2021 - 21:30

Le ministre de l’Éducation nationale et de la Réforme du Système éducatif, M. Mohamed Malaïnine Ould Eyih, a participé, jeudi à Nouakchott, par visioconférence aux travaux de la XIIe session de conférence des ministres arabes de l’éducation et de l’enseignement.

Dans son mot à cette occasion, le ministre a remercié le gouvernement palestinien d’avoir abrité cette session et de l’a préparé minutieusement, et ce avant de réitérer la position de la Mauritanie constante soutenant la cause du peuple palestinien, et défendant son droit à la liberté et à l’indépendance.

Il a, par la suite, transmis aux conférenciers les salutations du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, et celles du gouvernement et du peuple mauritaniens, et mis en relief le rôle de l’ Organisation arabe pour l'éducation, la culture et les sciences (ALECSO ) dans la promotion de l’éducation dans les pays arabes, et surtout d’avoir mis sa riche expertise au service des ministères de l’éducation dans les pays arabes, à travers son initiative liée à l'éducation de rattrapage, qui est d'une importance particulière à la lumière des crises et des situations d'urgence.

M. Eyih a émis le vœu de voir la conférence sanctionner par des recommandations de nature à permettre à chaque pays de rattraper le temps scolaire sapé par la pandémie de la Covid-19, et à mobiliser les moyens nécessaires pour faire face aux situations d’urgence probables.

Au sujet du cas de la Mauritanie, le ministre a précisé qu’elle a adopté une nouvelle politique éducative destinée à atténuer les conséquences de la pandémie sur l’élève, à travers l’institution d’une plateforme numérique susceptible de pérenniser l’action éducative, et la sécurisation du transfert de l’enseignement par les techniques d’enseignement à distance.

« Cette plateforme se caractérise par des spécificités techniques permettant d’appréhender les leçons programmées à tous niveaux, et avec des formes différentes, et avec la possibilité de déchargement et de lecture sans l’internet. On peut y accéder par le biais des appareils et des téléphones d’usage très vaste », a-t-il noté.

Dans le milieu rural, le ministre a déclaré que son département a publié des leçons et distribué des appareils radios pour leur diffusion aux élèves ruraux dans le but de couvrir les zones éloignées du réseau, en plus de la formation des enseignants sur l’utilisation des technologies nouvelles pour la recherche et le transfert des connaissances. « Parmi les mesures prises figurent la présentation des cours dans la télévision scolaire pendant la période de confinement, l’évaluation de l’impact de la pandémie sur les cours et la programmation des séances rattrapage pour pallier aux insuffisances constatées ».

S’agissant de l’amélioration de la qualité de notre système éducatif, le ministre a précisé que le gouvernement avait adopté une feuille de la réforme du système éducatif national ; feuille de route qui tient en compte la nécessité de la continuité de l’enseignement pendant les périodes de crises, en plus de la création d’un conseil consultatif supérieur pour l’enseignement.

Le ministre a, ensuite, détaillé les efforts déployés par son département dans le domaine de la réforme de notre système éducatif, à travers l’organisation d’une large concertation, et la rédaction d’un document de référence dénommée « l’école que nous voulons ». Il a noté que cette concertation marque le début des prochaines étapes ; étapes qui seront couronnées par un plan ministériel décennal et une loi d’orientation qui définit les contours de l’école voulue par tous.

M. Eyih a, enfin, insisté sur l’impérieuse nécessité de la coopération entre son ministère et ses différents partenaires, surtout l’Alecso pour renforcer les efforts tendant à présenter un service éducatif de qualité pour nos enfants et à garantir la continuité de l’enseignement dans les périodes de crises. AMI
chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche