. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

La Mauritanie félicitée à la COP26 pour sa Contribution Déterminée Nationale.

Lundi 1 Novembre 2021 - 18:26


 La Secrétaire exécutive de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, a adressé le 21 octobre 2021, à travers la Ministre de l’Environnement et du Développement Durable, ses félicitations à la Mauritanie pour la soumission de sa contribution déterminée nationale (CDN) mise à jour et pour son leadership dans la promotion des Accords de Paris.
 
Elle a souligné les remarquables efforts de la Mauritanie pour préparer cette nouvelle contribution malgré les défis de la COVID19. Elle recommande par la même occasion à la Mauritanie de réaliser ses ambitieux projets de réduction des émissions de gaz à effet de serre, avec les supports adéquats, dans un objectif de neutralité carbone à l’horizon 2030.
 
La contribution déterminée au niveau national, est le plan détaillé que chaque pays est tenu d'établir, dans le cadre de l'Accord de Paris, pour montrer comment il compte réduire la quantité de gaz à effet de serre nocifs qu'il émet. Tous les pays sont censés réviser leur CDN afin de faire preuve d'une plus grande ambition. 
 
Au 30 septembre 2021, seuls 120 pays, représentant un peu plus de la moitié des émissions mondiales de gaz à effet de serre, avaient communiqué de nouvelles CDN ou des CDN actualisées. En outre, trois membres du G20 ont annoncé de nouveaux engagements supplémentaires en matière d’atténuation pour 2030.
 
Or, pour avoir une chance de limiter le réchauffement de la planète à 1,5 °C, la communauté internationale dispose de huit ans pour réduire les émissions annuelles de 28 gigatonnes supplémentaires d'équivalent CO2 (Gt éq CO2), en plus de ce qui est promis dans les CDN actualisées et les autres engagements pour 2030.
 
L’Afrique qui contribue pour moins de 4% aux émissions mondiales de gaz à effet de serre demeure le continent le plus vulnérable aux impacts dévastateurs du Réchauffement Climatique. Mais aussi et surtout le continent qui possède le plus de potentiel pour développer une croissance verte, à l’instar de la Mauritanie avec son exceptionnel patrimoine naturel.
 
Maimouna SALECK

chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche