. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Ismaël Bedde Cheikh Sidiya : Qui est le nouveau Premier ministre

Dimanche 4 Août 2019 - 20:07

L’homme a assuré dans la région du Gorgol la coordination de la campagne du candidat Mohamed Cheikh Ghazouani alors en course pour la présidence de la République. Ismaël Beddé Cheikh Sidiya est issu de la famille maraboutique d’Ehl Cheikh Sidiya de Boutilimit de la région du Trarza.

Il a été nommé samedi 3 août Premier ministre par le chef de l’Etat élu récemment Mohamed Ould Cheikh Ghazouani qui deux jours plus tôt prêtait serment pour un mandat de cinq ans pour avoir été déclaré vainqueur d’une élection présidentielle tenue le 22 juin 2019 en Mauritanie.

Ismaël Beddé devrait sa nomination à plusieurs facteurs : Son intégrité, ses compétences, l’influence dont jouit son protecteur, la personnalité la plus en vue de la famille maraboutique Cheikh Sidiya, auprès des hautes sphères du pouvoir et la volonté de rupture de Ghazouani avec le président sortant Mohamed Ould Abdel Aziz. Car c’est bien un homme tombé en disgrâce du temps d’Aziz qui vient d’être nommé chef de gouvernement.

Né en 1961, sortant de la prestigieuse Ecole centrale de Paris, Ismaël Beddé intègre la SNIM et se voit en 2011 confier le poste de ministre de l’Habitat de l’Urbanisme et de l’Aménagement du territoire.

En 2014 il est nommé président de la Zone franche de Nouadhibou, s’oppose à quelques proches du pouvoir qui espéraient faire de la zone leur vache à lait. Son intégrité lui vaudra des inimitiés et une disgrâce auprès du pouvoir qui le relèvera de ses fonctions de président de la Zone franche.

Ismaël s’en va alors à Conakry pour servir comme consultant senior au sein d’un cabinet de centraliens. A la veille de la campagne présidentielle il est rappelé pour servir comme coordinateur de campagne du candidat Mohamed Cheik Ghazouani au Gorgol.

Sa mission se soldera par un cuisant échec qui sautera aux yeux lorsque la ville de Kaédi (capitale du Gorgol) montrera qu’elle a carrément pris et fait et cause pour un candidat de l’opposition en l’occurrence Biram Dah Abeid.



Cela sera sans conséquence pour l’intéressé. En effet le 3 août 2019 il sera nommé Premier ministre. La composition de son gouvernement est attendue dans les heures à venir, mais on peut d’ores et déjà dire qu’avec Ghazouani à la présidence de la République et Ismaël Beddé Cheikh Sidiya à la Primature que les marabouts sont en train de consolider leur emprise sur l’Etat mauritanien.

Samba Camara

 

Source : Initiatives News, 4 jui 2019

chezvlane

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 18 Octobre 2019 - 14:46 Réunion du Conseil Régional de Nouakchott

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche