. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Hôpital de Néma : Grève d’infirmiers chargés d’assurer la garde pour des raisons d'insécurité

Dimanche 12 Janvier 2020 - 12:07

Hôpital de Néma : Grève d’infirmiers chargés d’assurer la garde pour des raisons d'insécurité
Le nouveau centre hospitalier de Néma, la capitale du Hodh Echarghi, vit depuis, le jeudi 9 janvier, une grève du personnel chargé d’assurer la garde dans les différents services, rapportent des sources.
Tout a commencé lorsqu’une infirmière de garde dormait toute seule dans la chambre du service a accusé un jeune homme supposé être un accompagnant d’un malade est venu l’agresser (…), rapporte une source qui cite la victime.
C’est à la suite de cette agression que les infirmières ont décidé de demander au directeur général de l’hôpital à ce que la garde pendant la nuit soit assurée au niveau de chaque service par deux infirmiers pour des raisons de sécurité et d'éviter ces genres d’actes et surtout dans ce vaste hôpital sans service de sécurité et fait face à des coupures d’électricité récurrentes et prolongées.
Ils ont d’ailleurs avancé comme thèse que dans tous les différents hôpitaux du pays la garde est assurée à deux dans les services. Et pourquoi le centre hospitalier de Néma soit une exception, s’interroge l’une d’elle ?
« Comment peut-on travailler sans sécurité dans un hôpital isolé,où, beaucoup de chambres sont inexploitées et qui connait souvent des coupures de courant », se demandent les protestataires.
Et notre source de préciser que le patron a rejeté la demande avancée par les infirmiers de garde à majorité des femmes et qu’il a déclaré de transférer leur dossier au ministère de la santé avec mention de les affecter ailleurs. « Nous sommes surpris par le manque de dialogue de la part de la direction de l’hôpital » a souligné l’un des soignants en grève.
C’est après une semaine d’attente que le personnel médical en question a déclenché ce jeudi, la grève de garde, précise la source précitée.
Selon nos informations, seules les urgences connaissent des gardes régulières et pour les autres services, la direction a fait appel aux stagiaires et au personnel de l’administration pour assurer la garde des services de la médecine interne (pédiatrie, maternité, ……).
Pour plus de précisions sur ce sujet, notre rédaction n'a pas pu avoir le contact du directeur ni de l'un de ses proches collaborateurs.

Il s'agit du premier mouvement de grève que connait un hôpital du pays depuis la nomination du Dr Mohamed Nedhirou Ould Hamed à la tête du département de la santé. Et une source avait révélé à notre rédaction qu'il était prévu que le ministre de la santé effectue une visite de travail et d'information dans à l'hôpital de Néma au courant du mois de décembre dernier.

tawary
chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche