. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Hivernage 2021: environ 44% de déficit

Mardi 31 Août 2021 - 22:19

Hivernage 2021: environ 44% de déficit

L’analyse, au mois de Juin dernier, des conditions de température à la surface de la mer (SST) des différents bassins océaniques et des résultats des différents modèles statico-dynamiques révèle,  dans le Bulletin AgrométéorologiqueDécadaire (BAD), que les cumuls pluviométriques des mois de Juillet-Août-Septembre (JAS) de l'année 2021 seraient caractérisés en Mauritanie comme suit : normaux à excédentaires (équivalents ou supérieur à la moyenne des cumuls pour la période de référence 1981-2010) sur l’extrême Sud-est du Hodh El Chargui, le Centre et l’Est du Tagant, l’Adrar, l’Inchiri, le Tiris-Zemour et Dakhlet Nouadhibou ; normaux à déficitaires (équivalents ou inférieurs à laditemoyenne) sur le reste du pays, couvrant le Sud-est du Hodh El Chargui, le Hodh El Garbi, le Sud-ouest du Tagant, l’Assaba, le Guidimakha, le Gorgol, le Brakna, le Trarza et les wilayas de Nouakchott.
 

Et, dans les faits, les deux premières décades du mois d’Août ont été caractérisées par la poursuite de la même tendance constatée fin-Juillet avec des pluies en majorité modérées à faibles, entraînant quelques dégâts (inondation) dans certaines localités. Durant la première décade, trois jours de pluie ont été enregistrés dans la majorité des wilayas de la zone agropastorale. La répartition spatiotemporelle s’est améliorée par rapport au mois de Juillet mais reste moins bonne encertaines localités.
 

Des pauses pluviométriques (séquences sèches) de plus de dixvoire quinze jours sont constatées surtout en diverses localités des deux Hodhs : Amourj, Fassala Néré, NBeïkatt Lahwach, Timbédra, Tamchekett, Koubeni, Aïn Farba ;  de l’Assaba : Kamour, Guerou, Barkeol, Boumdeïd ; et du Guidimakha : Bouanze, Bouly, Dafort.
 

En deuxième décade, cinq jours de pluie ont été enregistrés avec des cumuls décadaires un peu plus importants dépassant parfois les 100 mm. La répartition spatiotemporelle est dans la majorité des localités bonne. Malgré leur baisse, quelques pauses pluviométriques de plus de dix jours ont été parfois enregistrés en certaines localités du Hodh El Charghi : Nbeïkett Lehwash ; du Guidimakha : Bouly ; et dans les wilayas du Nord.
 

Comparé à la normale 1991-2020, environ 44% des postes suivis présente une situation déficitaire, souligne le BAD. Les plus importants déficits sont enregistrés au Hodh El Charghi : Bassiknou - 62 mm ; au Hodh El Gharbi : Koubeni -137 mm, Aïn Farba - 97 mm, Tintane - 65 mm, Touil - 50mm ; en Assaba : Kankossa - 60 mm, Barkéol - 45 mm ; au Guidimakha: Ould Yengé -153 mm, Bouly -165 mm, Ghabou- 58 mm, et au Gorgol : Toufoundé Civé - 81 mm. 
 

Situation pluviométrique
 

Comparés à l’année passée, environ 68% des postes suivies présentent une situation déficitaire. Hodh El Charghi : Bassiknou -138 mm, Aouinat Zbell – 92 mm ; Hodh El Gharbi : Voulaniya - 280 mm, Aïn Farba - 192 mm, Aïoun -127 mm,Tintane - 117 mm, Koubeni - 90 mm, Gogui Zemal - 87 mm ; Assaba : Guérou - 50 mm, ; Hamod - 104 mm, Barkéol - 70 mm, Kiffa - 46 mm ; Guidimakha: Harr -130 mm, Ghabou-120 mm, Ould Yengé -121 mm, Dafort -75 mm, Harr - 130 mm ; Brakna : Boghé -118 mm, Aleg -108 mm, Male - 92 mm, Dionaba - 59 mm ; Gorgol :Toufoundé Civé - 132 mm ; Brakna : Aleg - 123 mm, Male - 81 mm, Boghé - 58 mm. 
 

Les plus importants cumuls sont enregistrés dans les localités suivantes :
 

Hodh El Charghi : Adel Bogrou, 307 mm en 21 jours de pluie ; Djigueni, 252 mm en 12 jours de pluie ;
 

Amourj, 227 mm en 15 jours de pluie ; Fassala Néré, 155 mm en 16 jours de pluie. Hodh El Gharbi : Medbougou 250 mm en 9 jours de pluie, GoguiZemal 153 mm en 8 jours de pluie ;Touil, 198 mm en 10 jours de pluie ; Tintane, 121 mm en 8 jours de pluie. Assaba: Tenaha 360 mm en 11 jours de pluie ; Kankossa, 135 mm en 11 jours de pluie ; Kiffa, 129 mm en 10 jours de pluie ; Hamod, 125 mm en 8 jours de pluie ; Barkéol,114 mm en 5 jours de pluie. Guidimakha : Sélibaby, 339 mm en 17 jours de pluie ; Ghabou, 235 mm en 14 jours de pluie ;Wampou, 325 mm en 9 jours de pluie ; Harr, 205 mm en 9 jours de pluie ; Gouraye, 254 mm en 11 jours de pluie ;Diaguily, 156 mm en 7 jours de pluie. Tagant : AchramSonader, 177 mm en 4 jour de pluie. Brakna : Bababé, 218 mm en 13 jours de pluie ; M’bagne, 266 mm en 12 jours de pluie ; Bagodine, 234 mm en 9 jours de pluie ; Niabina, 212 mm en 9 jours de pluie ; Male, 174 mm en 9 jours de pluie ;Boghé, 130 mm en 7 jours de pluie. Gorgol : Djadjibine, 328 mm en 8 jours de pluie ; Maghama, 306 mm en 14 jours de plue ; Monguel, 260 mm en 13 jours de pluie ; M’Bout, 256 mm en 11 jours de pluie ; Kaédi, 187 mm en 14 jours de pluie ; Lexeïba, 165 mm en 11 jours de pluie. Trarza : Tékane,147 mm en 8 jours de pluie ; Rosso, 110 mm en 7 jours de pluie ; Lexeïba, 110 mm en 7 jours de pluie.
 

Situation phytosanitaire
 

La situation acridienne reste calme dans le pays et les conditions restent défavorables à tout développement du criquet-pèlerin. Aucun développement significatif de celui-ci n’est attendu en cette période au vu des conditions de végétation et d’humidité favorables qui prévaut dans les zones grégarigènes du pays. Pour les autres ennemis des cultures, la situation est également calme, selon le BAD.
 

Hydrologie
 

Le plan d’eau du fleuve à Kaédi  était à la côte 6,32 m le 16 Août, après 4,98 m le 9 du même mois. La tendance est DPNC à la hausse de 1,34 m. À lamême date de l’année dernière, le niveau était à 6,30 m. La côte d’alerte à la station de Kaédi-quai est de 12 m IGN. À Boghé-Est, 4,72 m le 16 Août, après3,74 m le 9 : la tendance est à la hausse de 0,98 m. À la même date de l’année dernière, le niveau était à 4,88 m. La côte d’alerte à cette station est de 7,90 m IGN. À Rosso, 2,85 m le16 Août contre 2,80 m le 9 : la tendance est à la hausse de 5 cm. À la même date de l’année dernière, le niveau était à 2,85 m. La côte d’alerte à la station de Rosso est de 3,35 m à l’échelle (2,88 m IGN). Dans l’Aftout, le plan d’eau du  fleuve était à la côte 2,22 m le 16 Août, après 2,23 m le 9. La tendance est DPNC stationnaire. À la même date l’année dernière, le niveau à cette station était à 2,17 m.
 

Situation des cultures
 

Relativement aux cultures irriguées, les préparatifs de la campagne se poursuivent dans les zones concernées. Au Trarza, les demandes d’accès aux intrants (engrais) ont dépassé cent soixante-dix pour des déclarations d’intention de14 000 ha. Quant aux cultures pluviales et au regard du seuil pluviométrique susceptible de déclencher les opérations de semis (20mm suivi de pluies d’au moins 5 mm au cours des deux décades suivantes sans séquence sèche de plus de dix jours consécutifs), on note, au 20 Août, que plusieurs localités du Sud ont procédé à des semis. Certains auraient été perdus suite aux longues séquences sèches observées au courant du mois de Juillet. Dans le cadre de l’appui aux populations vulnérables, les wilayas agropastorales ont bénéficié de dotations en semences traditionnelles au profit des agriculteurs. Celles-ci sont en cours de distribution dans certaines wilayas. Actuellement, les semis se poursuivent. Les premiers sont au stade de levée-tallage.
 

Synthèse THIAM

chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g




Rubriques à la une

Recherche