. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Hamidine Kane, candidat à la présidentielle: « Je ne viens pas mentir aux mauritaniens»

Jeudi 29 Février 2024 - 16:38

Au cours de sa première rencontre avec la presse mauritanienne, à  l'hôtel Mauri-Centre de Nouakchott, le mercredi 28 février, Dr. Kane Hamidine, candidat déclaré à la présidentielle de juin prochain, a déclaré qu'il n'est pas venu pour mentir aux mauritaniens: ‘’Je suis candidat pour conquérir les mauritaniens en leur proposant un programme réaliste et réalisable". Et d'ajouter: ‘´je réfléchis sur le programme depuis longtemps, c'est vous dire que je le tire de mon expérience et du pays et de l'international’’.

Poursuivant son propos, il précise qu’´´il n'est pas acceptable qu’en Mauritanie, avec tous les atouts dont elle dispose, seuls près  de cent mille personnes, sur près de cinq millions que compte notre  pays,  vivent bien.‘ il explique cette  situation par la gabegie et les injustices multiples. Il promet de régler ce problème en luttant contre l'impunité et le recyclage permanent des pilleurs des ressoruces du pays.

Parlant de l'unité nationale et de l'esclavage, Dr. Kane promet de régler le problème du passif humanitaire en 6 mois grâce à la mise en place d'une commission nationale vérité, justice et réconciliation, a l'image de celles du Rwanda, du Maroc et de l'Afrique du Sud. On ne peut pardonner sans connaître les faits, leurs auteurs et leurs commanditaires, dit-il.
Relativement à  l'esclavage, le candidat Kane propose d'indemniser à sa juste valeur les victimes de cette pratique abjecte qui colle à l'image du pays et qui fait honte à sa diaspora

‘’La Mauritanie est un pays métis dont nous devons être fiers’’,  indique-t-il. Mais, se presse-il de relever, la Mauritanie a besoin d'une armée républicaine, une armée qui reflète la diversité du pays, ce qui est loin d'être le cas aujourd'hui. Notre pays se trouve dans une zone où sévit le terrorisme, il a besoin de d’unité et de cohésion, souligne Dr. Kane avant de saluer les efforts que les forces de défense déploient pour protéger le terroir et ses populations.

Répondant à la question de savoir pourquoi il n'a pas cherché à se présenter sous la bannière d'une coalition de l'opposition, Dr. Kane a indiqué qu'il est en dehors des chapelles politiques qui ne cessent de se chamailler et qui n'arrivent pas à s'entendre sur l'essentiel.
Interrogé sur l'immigration et le projet d'accord avec l'UE, le candidat Kane a mis en garde. La Mauritanie ne doit pas servir de gendarme de l'Europe, les européens doivent régler leur problème, chez eux, une fois les immigrés sur leur territoire, selon lui.

Enfin, le candidat président promet de faire réviser la grille des salaires grâce aux ressources que vont générer le pétrole et le gaz, de créer une académie des sciences et une agence nationale spatiale pour permettre à beaucoup de mauritaniens qui travaillent à l’étranger, dans le domaine des technologies de pointe comme l’intelligence artificielle de revenir et mettre leur expertise à la disposition de leur pays. L’homme dit qu’il ne rêve pas mais voit la Mauritanie dans 50 ans.

lecalame

chezvlane

Dans la même rubrique :
< >

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche