. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Gaye Traoré président ARMEPES-France réagit aux propos odieux de Hadiétou Gandéga.

Vendredi 30 Juin 2017 - 00:13

Gaye Traoré président ARMEPES-France réagit aux propos odieux de Hadiétou Gandéga.
Gaye Traoré président de l'association des Ressortissants Mauritaniens pour l'Éradication des Pratiques Esclavagistes et ses Séquelles (ARMEPES-France), qui est l’un des éminents membres fondateurs du groupe Whatsapp GANBANAAXU FEDDE a réagi aux propos haineux, virulents, vulgaires sur les Haratine, qu’a adressé un féodal immigré soninké, vivant en France, le dénommé Hadiétou GANDEGA, natif du village de Djedjebiné. Le président ARMEPES-France explique pourquoi et dans quelle condition, ils avaient décidé de créer cette association suite aux audios d’un (érudit cheikh) soninké basé en Arabie-Saoudite, qui s’appelle Mohamad TOURE qui utilise certains (versets coraniques) pour justifier l’esclavage traditionnel, coutumier dans le milieu Soninké. 
 
Ces audios longs de l’érudit ont blessé, choqué beaucoup de gens, car, ça ne sert à rien de dire dès l’aube jusqu’au coucher du soleil, on est tous des frères alors que ce n’est pas vrai au fond de nous-mêmes, c’est de l’hypocrisie. Que Dieu nous en garde. On constate facilement l’immense émotion qui se dégage à travers ces propos, il défend que certaines femmes Haratine chargées bêtement par M. GANDEGA, qu’il a insulté, ramassé copieusement, peuvent être ses tantes, ses grand-mères, les ascendantes de ses arrières parents. Le respect veut que celui qui peut être votre père ou mère, soit votre père et mère. Se sont des propos très violents, idiots, dans son audio, il a cité certains noms de familles seulement qu’il considère comme les propriétaires du Guidumakha. Tous les noms à connotation Bambara sont considérés comme des esclaves sans droit dans le Guidumakha. 
 
Si GANDEGA Hadietou dit, Dicko n’est pas soninké, qu’il y ait le courage de dire aussi Traoré, Diarra, Cissokho, Konaté etc…, ne sont pas soninkés puisque la philosophie d’exclusion est là, elle ne touche pas seulement les Dicko. D’autant plus le discours qu’il a tenu, les noms de familles qu’il met en avant : Gandéga, Camara, Soumaré, Sokhona , Cissé etc…, c’est eux les vrais soninkés détenteurs du Guidumakha selon lui; à vrai dire, Il n’y a pas que lui qui pense comme ça. Le ministre de l’environnement de l’actuel gouvernement, M. Camara Amedi a tenu récemment les mêmes propos, il a été longuement applaudit à la maison des jeunes par le parti au pouvoir (UPR) dans sa campagne du soutien au referendum pour la modification constitutionnelle initiée par le président de la république Mohamed Ould Abdel Aziz qu’il compte organiser très prochainement. 
Bonne écoute.
 
 
 
chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | désintox | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche

Pendant ce temps...