. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Formation d’opérateurs de la filière commercialisation du bétail dans le Sahel

Lundi 15 Mai 2023 - 22:45

Les travaux d’un atelier de formation de deux jours pour des opérateurs de la filière commercialisation du bétail dans la région du Sahel et en Afrique de l’Ouest, ont débuté ce lundi à Nouakchott.

Cet atelier, organisé par la coordination régionale du projet d’appui au système pastoral au Sahel, vise à former les participants sur le guide actualisé de lutte contre les conflits entre agriculteurs et éleveurs et commerçants transhumants de bétail dans la région du Sahel.

Dans une allocution qu’il a prononcée à l’ouverture de l’atelier, le conseiller technique du ministre de l’agriculture, chargé de la commission mixte permanente de lutte contre les effets de la sécheresse au Sahel « Sils », M. Mohamed Ould Ahmed Bennane, a passé en revue les démarches entreprises par l’État mauritanien en matière de transparence et de lutte contre la corruption en ratifiant les conventions et traités internationaux, arabes et africains pertinents dans ce domaine. De même a-t-il indiqué, l’État a créé une Inspection générale de l’État, développé et dynamisé le Comité national des droits de l’Homme et formé une équipe parlementaire chargée de la transparence et de la lutte contre la corruption.

Il a rappelé que la deuxième phase du projet régional d’appui au système pastoral au Sahel est mise en œuvre depuis janvier 2022 et s’étend sur six ans, précisant que cette phase est considérée comme un prolongement de la Déclaration de Nouakchott sur le développement pastoral approuvée le 29 octobre 2013. Il a ajouté que cette déclaration appelle à sécuriser les moyens de subsistance et de production de la population pastorale en vue d’atteindre une production nette pour les activités pastorales d’au moins 30% au niveau des six États membres.

La phase actuelle du projet vise, a-t-il dit, à améliorer les capacités des organisations pastorales nationales et régionales dans le domaine de l’application stricte des textes en vue de faciliter la commercialisation au niveau des grandes zones de commercialisation du bétail, notamment le Niger, le Nigeria, le Mali, la Mauritanie et le Sénégal, en plus du Tchad et du Nigeria, faisant observer que dans ces espaces, les comportements irresponsables contre les commerçants du bétail sont répandus.

L’atelier sera émaillé par des présentations théoriques qui abordent cette problématique à la lumière du guide pratique actualisé aux fins de formuler des propositions pratiques leur permettant de bénéficier de facilités lors de la transhumance du bétail entre les marchés de l’espace sahélien.
AMI

chezvlane

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 5 Juillet 2024 - 14:06 Le MIDEC rejette l’appel de Biram au dialogue

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g | TAAZOUR






Rubriques à la une

Recherche