. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Des mineurs guinéens convoyés vers Nouakchott pour apprendre le Coran

Vendredi 7 Septembre 2018 - 19:34

Les services de sécurité de Koundara, en Moyenne Guinée, viennent d’intercepter au poste frontalier de Bhoundou Fourdou, un convoi de véhicules transportant au total 48 mineurs âgés de 4 à 15 ans
 

Selon le préfet de Koundara, Monsieur Hassane Sanoussy Camara, les services de sécurité ont réussi ce coup de filets dans la nuit du samedi au dimanche (10 janvier 2016) : « un premier convoi des enfants âgés de 4 à 7 ans dans deux véhicules en provenance de Wendou M’Bourou, dans la préfecture de Gaoual. C’est le Directeur Préfectoral de la Douane de Koundara qui se rendait à Boké qui a entendu ses enfants pleurer n’importe comment dans les deux véhicules. Il a signalé le véhicule, mais le chauffeur a refusé d’obtempérer. L’agent a alors alerté immédiatement Koundara pour que le véhicule soit intercepté et fouillé parce qu’ils y avaient des enfants à bord. Ainsi, arrivé au poste frontalier de Bhoundou Fourdou, aux environs de 4 heures du matin, les agents ont trouvé effectivement 17 enfants dans le véhicule, avec un convoyeur en partance pour la Mauritanie ».
 

Les autorités ont cherché à comprendre de quoi il s’agit : « en cherchant de quoi il s’agit, le véhicule et ses passagers ont été déposés au commissariat central de police de Koundara où le convoyeur a reconnu que ce sont des enfants à lui donner pour aller étudier le coran au Sénégal et en Mauritanie», précise le préfet de Koundara.

La même nuit, le commandant du Bataillon Autonome de Koundara qui était en patrouille a découvert 10 enfants en pleine forêt, dans un village du nom de Salémata : « le convoyeur était à moto et les enfants étaient dans un taxi immatriculé RC 9792 M. Là aussi, la réaction du commandant ne s’est pas faite attendre. Il a immédiatement embarqué les gens pour le commissariat central de police de Koundara», ajoute le préfet de Koundara.

Le commissaire central de police de Koundara a immédiatement ouvert une enquête : « il s’est trouvé qu’il y a encore un autre groupe d’enfants en provenance de Saréboïdho et de Youkounkoun convoyés par d’autres personnes pour le Sénégal, la Gambie, la Guinée Bissau et la Mauritanie. Le plus âgé des enfants interceptés n’a que 15 ans. Tous les autres sont des enfants de 4 ans, 5 ans et 6 ans, pour un nombre total de 48 mineurs », déplore Monsieur Hassane Sanoussy Camara.

 

Au moment où nous mettions cette nouvelle en ligne ces enfants sont mobilisés à la maison des jeunes de Koundara où ils bénéficient des soins des autorités locales et de l’ONG Sabou Guinée.

Un enfant de 4 ans interrogé par le préfet de Koundara a indiqué ne pas connaitre sa destination : « j’ai été réveillé et embarqué la nuit au moment ma mère était partie à une cérémonie de mariage » a-t-il expliqué au préfet Hassana Sanoussy Camara qui a expliqué ce jeudi matin à Guineematin.com que les enfants étaient tous fatigués au moment on les interceptait à bord des véhicules qui les transportaient clandestinement hors du territoire guinéen à bord des voitures Peugeot 505 RC 9740 L, RC 9792 M, RC 6271 F et RC 1790 N.

Le préfet de Koundara a promis de transférer ce dossier à la justice pour de vérifier s’il ne s’agit pas d’un réseau de trafiquants d’enfants qui vient d’être démantelé.

* Titire source : 

Un convoi de véhicules transportant au total 48 mineurs âgés de 4 à 15 ans interpellé à Koundara
 

source .journaldeconakry.com/ essahra.net

chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche