. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Des membres du gouvernement commentent les résultats de la réunion du conseil des ministres

Jeudi 7 Novembre 2019 - 20:59

Des membres du gouvernement commentent les résultats de la réunion du conseil des ministres
Les ministres de l’équipement et des transports, porte- parole officiel du gouvernement par intérim, M. Mohamedou Ahmedou M’Haymid; des affaires étrangères, de la coopération et des mauritaniens à l’extérieur, M. Ismail Ould Cheikh Ahmed et des pêches et de l’économie maritime, M. Nany Ould Chrougha ont commenté jeudi après- midi à Nouakchott les résultats de la réunion du conseil des ministres.

Le porte- parole officiel du gouvernement par intérim a précisé que le conseil a examiné et approuvé un certain nombre de communications dont une porte sur les grandes orientations de la politique extérieure de la Mauritanie et une communication sur l’état d’avancement du plan du gouvernement au niveau du secteur des pêches et de l’économie maritime et une autre sur l’état d’avancement du plan du gouvernement au niveau du secteur de l’équipement et des transports.

Le ministre des affaires étrangères pour sa part a, dans son explication de la communication sur les grandes orientations en matière de politique extérieure du pays pour les prochaines années, indiqué que son département planche, sous la haute autorité du Président de la République et conformément à l’article 30 de la Constitution, sur le renforcement de sa politique extérieure et des relations internationales avec la Mauritanie.

Ainsi cette mission axera sur des objectifs principaux dont la réalisation passe par l'existence d’une vision globale et cohérente de l’action diplomatique dans ses formes et applications qui évoluent tant au niveau bilatéral que multilatéral.

Il a ajouté que la diplomatie mauritanienne, comme le montre la vision du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani s’attellera au cours des prochaines années à être plus engagée et plus dynamique pour transcender le domaine bilatéral et multilatéral classique. C’est ainsi le plan d’action tente de tracer, à travers des actions concrètes, cette vision de la diplomatie mauritanienne telle qu’inspirée des nouveaux succès obtenus, s’inscrit dans le cadre d’une dynamique prospective qui fixe des objectifs pour l’avenir en tenant compte des lacunes et insuffisances et de l'expérience accumulée ces dernières années.

Il a souligné que l’on veillera à tirer le meilleur parti de la position géostratégique de la Mauritanie pour faciliter le rapprochement entre le monde arabe et l’Afrique et entre l’Afrique et le reste du monde et contribuer, ce faisant, à la paix et à la cohésion entre les peuples. Il a noté que notre pays, de par cette position, dispose d’une caractéristique exceptionnelle car c’est le seul Etat qui appartient à plusieurs ensembles géostratégiques nécessaires pour la paix, la stabilité et les échanges économiques avec le reste du monde.

Notre pays, qui est membre du comité ‘’El Qods’’ fera entendre sa voix sur la scène internationale pour contribuer à l’action de paix au moyen Orient qui conduira nécessairement à la création d’un Etat Palestinien sur les frontières de juin 1967 avec El Qods Ach Charif pour capitale. De même, la défense des droits du peuple palestinien frère restera une des constantes de notre politique étrangère.

Il a souligné que nos relations avec les pays du Golfe sont excellentes en raison de l’histoire commune que nous partageons et des multiples facteurs qui nous unissent (religieux, politiques, économiques et culturels) et nous continueront à adopter la politique de la main tendue et du dialogue avec tous les pays sur la base du principe de non intervention, du respect mutuel indépendamment de nos divergences sur certains points.

Le ministre a précisé que la Mauritanie doit tirer profit de sa position géographique limitrophe de l’Europe qui doit faire plus d’efforts en direction de notre pays pour prendre en compte cette situation.

Il a noté que la Mauritanie œuvre inlassablement, à travers une nouvelle dynamique diplomatique, pour conforter sa position stratégique de manière à lui assurer une présence effective sur la scène internationale, ce qui implique une contribution plus importante aux efforts de maintien de l’ordre et l’acquisition de mécanismes diplomatiques permettant la prévention des conflits et le dénouement des différends par les négociations.

La Mauritanie, dit-il, va continuer à accomplir un rôle actif au sein des organismes des Nations Unies, de l’Union Africaine, de l’OCI et de la Ligue des Etats arabes.

Pour s’acquitter de cette tâche, dit-il, il est important pour elle de posséder des postes de commandement au sein de ces institutions.

‘’Elle mènera également une vaste campagne pour disposer, dans un proche avenir, d’un siège de membre non permanent au conseil sécurité et ce, en concertation avec le groupe Afrique du Nord’’ auquel elle appartient, a conclu le ministre.

Pour sa part, le ministre des pêches et de l’économie maritime a précisé que le plan d’action de son département prévoit un certain nombre de réalisations dans le domaine des pêches et de l’économie maritime visant la promotion d’une plus grande intégration du secteur à l’économie Nationale, une meilleure qualité des produits de pêche et une gestion durable de la ressource et du milieu marin et côtier.

Il a ajouté qu’il sera procédé, dans le cadre de ce plan, à la résolution du problème de la commercialisation des produits de pêches dans le cadre de la bonne gouvernance, du suivi de la politique des pêches, du renouvellement de la stratégie et du lancement du processus de réactualisation de l’accord de pêche signé entre la Mauritanie et l’Union Européenne (UE). A cela s'ajoute la relance du recouvrement des arriérés d’importations des équipements de pêche, surtout avec les bateaux étrangers et le règlement du problème de la pêche pélagique et côtière ainsi que la préparation sur le terrain de la mission d’inspection sanitaire relevant de l’UE et la création des conditions propices pour la promotion de la pêche continentale et de la pisciculture.

Pour sa part, le ministre de l’équipement et des transports, a présenté une communication relative à l’état d’avancement du plan d’action de son département, sur la base de la vision du Président de la République et des orientations qui consistent à centrer l’action du gouvernement sur des résultats concrets que les ministres doivent présenter en conseil des ministres, au moins quatre fois, au fur et à mesure de l’évolution de la réalisation des plans d’actions de leurs départements respectifs afin que ceux-ci soient à la hauteur des ambitions du citoyen mauritanien.

Au sujet de l’état de réalisation des projets, le ministre a précisé que son département met en œuvre un éventail de projets dans les domaines relatifs à la révision du cadre juridique instituant le transport, à la sécurité routière, à la construction des routes, au renforcement et à la consolidation des réseaux routiers et à la multiplication des échanges avec les pays de la région ainsi qu’à la résolution du problème du transport urbain à Nouakchott et dans les grandes villes.

‘’Tous ces sujets ont été abordés dans le cadre de la présentation de l’état d’avancement du plan d’action. Dans le domaine routier, à titre d’exemple, 20 projets sont en cours de réalisation ou le seront très prochainement, a conclu le ministre de l’équipement et des transports.

AMI
chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche