. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Des membres du Gouvernement commentent les résultats du conseil des ministres

Jeudi 1 Février 2024 - 11:51

Des membres du Gouvernement ont commenté, mercredi à Nouakchott, les résultats du conseil des ministres tenu tôt dans la matinée.

Il s’agit du ministre du Pétrole, de l’Energie et des Mines, porte-parole du Gouvernement, M. Nani Ould Chrougha et du ministre des Equipements et des Transports, M. Mohamed Ali Ould Sidi Mohamed.

Intervenant en premier, le porte-parole du gouvernement a indiqué que le Conseil a examiné et approuvé un certain nombre de projets de lois, de décrets et de communications, dont un projet de loi autorisant la ratification de deux protocoles relatifs à l’aviation civile internationale et un projet de décret portant organisation du transport public des personnes à travers les applications numériques.

Commentant le projet de loi autorisant la ratification des deux protocoles signés à Montréal en 2016 relatifs à l’aviation civile internationale, le ministre de l’Equipement et des Transports a souligné que l’adoption de ces deux protocoles s’inscrit dans le cadre de l’augmentation du nombre d’États membres de l’OACI et en réponse à la grande volonté de ces pays, d’augmenter le nombre de membres du Comité, afin de bénéficier de l’expertise et des compétences apportées par l’OACI aux États membres.

Il a ajouté que l’amendement apporté à l’article 50 de la convention permettrait d’augmenter le nombre de membres élus du conseil de l’aviation civile internationale de quatre, portant ainsi l’effectif à 40 au lieu de 36, quant à l’article 56, il permettrait d’augmenter le nombre des membres du Comité de la navigation maritime de 17 à 21.

Le ministre a tenu à rappeler que la Convention de l’aviation civile constitue la référence mondiale pour le transport aérien, définissant les exigences que les États membres doivent respecter afin que l’aviation civile puisse évoluer de manière sûre.

S’agissant du projet de décret portant sur l’organisation du transport des personnes à travers les applications, le ministre a précisé qu’il vise à interdire l’exercice de toute activité de transport public à travers les applications numériques sans l’agrément préalable du Ministère chargé des transports et une licence de transport délivrée par l’Autorité de Régulation et d’Organisation des Transport routiers.

Il a affirmé que le décret stipule que les entreprises agréées dans le transport des personnes à travers les applications numériques doivent respecter un ensemble de critères nécessaires, dont la fourniture des données nécessaires sur les personnes autorisées à exercer cette activité, ajoutant que le tarif pour ce type de transport serait ultérieurement déterminé par un décret du ministre des Transports.

En réponse à une question sur les actions entreprises par le département dans le domaine de la régulation des transports, M. Mohamed Ali Ould Sidi Mohamed a déclaré que des progrès significatifs ont été enregistrés en matière de régulation.

“Des mesures telles que l’interdiction de la circulation entre minuit et cinq heures ont contribué à réduire les accidents de la route. Actuellement, le département travaille sur l’instauration de contrôles aux entrées de la capitale pour limiter la surcharge des camions”, a-t- il indiqué.

Il a ajouté que parmi les mesures prises par le département, figure la régulation des véhicules tricycles en les répartissant dans les trois wilayas de Nouakchott, une mesure qui a largement contribué à la diminution de la fréquence des embouteillages au niveau du centre-ville. C’est dans cette optique, explique-t-il, que s’inscrit le présent décret visant à mettre fin au chaos dans l’exercice du transport via les applications numériques, afin de permettre à ces acteurs d’en bénéficier de manière organisée et légale.

Par ailleurs, le porte-parole du Gouvernement a réagi à un ensemble de questions des journalistes. Répondant à une question relative à la mesure instaurant un guichet unique pour la vente de l’or, le porte-parole a souligné que l’ensemble des mesures prises dans le domaine de l’orpaillage artisanal sont nécessaires pour organiser cette activité devenue un pilier important de l’économie nationale. Il a ajouté que la mise en place d’un guichet unique pour la vente de l’or, vise à contrôler les ressources en provenance de l’activité de l’exploration artisanale.

Réagissant à une question portant sur les préparatifs du mois béni de ramadan 2024, il a indiqué que l’État a mis en place un comité ministériel à cet effet, présidé par le Premier ministre, notant qu’il est probable de se passer cette année du poids des importations en matière de légumes en raison des progrès réalisés dans le domaine du maraichage dans les wilayas de l’Adrar et du Trarza.

Concernant la participation de Son Excellence le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani, au sommet italo-africain, il a affirmé que celle-ci a été qualitative et fructueuse, soulignant qu’au cours de sa participation, Son Excellence a rencontré de nombreux chefs d’État en marge de la rencontre, rappelant l’importance du sommet qui vise à renforcer le développement durable et l’environnement, avec la participation de plus de 27 pays, qui ont émis un accord important en la matière.

AMI

chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche