. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Démarrage des premières journées du centre national de cardiologie

Samedi 20 Avril 2019 - 17:24

Démarrage des premières journées du centre national de cardiologie
Les travaux des premières journées du centre national de cardiologie (CNC), organisées avec le concours de la société mauritanienne de cardiologie (SMAC), sous les thèmes : activités du CNC, hypertension artérielle et insuffisance cardiaque, ont débuté samedi à Nouakchott dans les locaux du CNC.

Plusieurs thèmes sont inscrits sur l’agenda de cette rencontre scientifique dont on peut citer : cardiologie interventionnelle au CNC, stimulation au CNC, chirurgie cardiaque au CNC, hypertension artérielle : quoi de neuf ؟ Hypertension artérielle (HTA) et accident cardiovasculaire (AVC), HTA et grossesse et l’épidémiologie de l’insuffisance cardiaque en Mauritanie.

Supervisant la cérémonie d’ouverture des journées, la conseillère technique de la santé, Mme Roughaya Mint Haoubet, a souligné que l’hypertension artérielle et l’insuffisance cardiaque, thèmes de ces journées, constituent un sérieux problème de santé publique dans les pays du tiers monde, notant que l’insuffisance cardiaque congestive est l’une des complications graves de l’hypertension artérielle.

Elle a ensuite énuméré certains acquis opérés dans le secteur de la santé, sous la direction du Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed ould Abdel Aziz, notamment dans les domaines des infrastructures et de la formation au niveau de toute la pyramide sanitaire.

‘’Vous devez prendre conscience de l‘ampleur de vos défis et d’agir en conséquence par le renforcement et l’ancrage des comportements sanitaires seins, la prévention des cardiopathies et leur prise en charge à temps’’, a conclu la conseillère du ministre de la santé.

Pour sa part, le directeur général du CNC, Pr. Ahmed Ould Eba, a souligné la signification toute particulière que constitue à ses yeux cette journée scientifique par le fait qu’elle coïncide avec le dixième anniversaire de la création de son établissement, le Centre National de Cardiologie et qu’elle se tient dans ses nouveaux locaux, qui viennent d’être construits et équipés, grâce à la volonté politique des plus hautes Autorités de l’Etat et avec l’appui de la Banque Islamique de Développement.

Il a ajouté : il s’agissait au départ d’un défi, mais que nous avons pu relever et de la plus belle des manières et nous en sommes fiers. Nous continuerons à remplir notre mission avec dévouement et abnégation, au service de la Mauritanie et des mauritaniens, afin de répondre aux attentes de plus en plus nombreuses de nos concitoyens, dans la prise en charge des affections cardiovasculaires.

Evoquant l’historique de son établissement et les défis qu’il a pu surmonter, le Pr. Eba a rappelé que les hautes autorités publiques ont décidé en 2009 de faire du CNC une institution de référence pour la prise en charge des malades du cœur, depuis les premières consultations, jusqu'aux opérations les plus délicates et avec, la disponibilité des médicaments appropriés.

Il a noté que le Staff de l’établissement était totalement mobilisé, administration, médecins, techniciens et infirmiers, et peine nuit et jour pour l'atteinte des objectifs qui lui avaient été assignés.

‘’C’est ainsi qu’il a accompagné la mise en place des infrastructures du nouveau centre et de ses équipements, en faisant particulièrement attention aux aspects architecturaux et logistiques, afin d'en faire un Centre Hospitalier de haut niveau et les résultats sont là sous vos yeux aujourd’hui’’, souligne le directeur du CNC.

Au sujet du fonctionnement de la structure après la construction des locaux, le professeur Ebe a noté que l'administration du Centre a porté une grande responsabilité, en le faisant fonctionner, rien qu’avec des compétences nationales, ce qui a exigé l'adoption d'une politique de formation continue, tant à l'intérieur du pays qu'à l'étranger, grâce à l’appui et au soutien des établissements similaires de pays amis.

Et d’ajouter : ‘’cette politique a profité aux différentes catégories du personnel du Centre, chacune dans son domaine de spécialisation; la formation étant l'unique garantie pour permettre au Centre d'assurer les services attendus de lui, en mettant constamment à jour les connaissances et les compétences de son personnel afin de lui permettre de faire face aux défis des innovations dans le domaine tant scientifique que technologique. Ce qui a permis de réaliser des actes d’une grande complexité, impensables dans notre pays il y a seulement une décennie’’.

Parlant des résultats de cette journée scientifique et médicale ouverte, le directeur du CNC a souligné qu’elle permettra à son staff d’actualiser ses connaissances et de rester en contact avec la dynamique relative au traitement des pathologies cardiaques

Il a enfin exprimé sa confiance en l’avenir et émis l’espoir pour que cette journée ‘’sera l'occasion d'un échange fructueux, qui élargira nos horizons et nous permettra de surmonter les difficultés qui nous assaillent de toutes parts’’.

Pour sa part, le président de la SMAC, Dr. Mohamed Ould Jiddou, a précisé que sa société a décidé de consacrer cette journée aux dernières découvertes scientifique de la médecine moderne dans les domaines du diagnostic et de prise en charge de l’hypertension artérielle et l’insuffisance cardiaque.

source AMI
chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche