. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Commémoration du cinquantenaire de l’OMVS

Vendredi 11 Mars 2022 - 17:53

A l’occasion de son cinquantième anniversaire, l’Organisation pour la Mise en valeur du Fleuve Sénégal (OMVS) a organisé, vendredi, dans les locaux de sa maison à Nouakchott, une cérémonie commémorative sous le thème « 50 ans d’Excellence et de progrès ».

La cérémonie s’est déroulée en présence des ministres membres du conseil de l’organisation, du Haut-commissaire de l’OMVS, des directeurs généraux de SOGED, de la SOGEM, de la SOGENAVE, de la SOGEOH, de la SEMAF et des représentants techniques et financiers.

S’exprimant pour la circonstance, le ministre du Pétrole, des Mines et de l'Énergie, M. Abdessalam Ould Mohamed Saleh, a salué le rôle pivot de l’organisation qui se renforce de plus en plus en matière de développement des États membres notamment dans le domaine de l’électricité, de l’eau potable, de l’agriculture, de la gestion de l’environnement et bientôt de la navigation dans le fleuve. Cette dernière va dessiner une nouvelle carte des échanges économiques dans la sous-région à la lumière du développement des projets du gaz en Mauritanie et au Sénégal.

Il a également salué le rôle des pères fondateurs qui, au moment où la gestion des ressources des eaux transfrontalières est source de tension multiple dans le monde, ont su construire autour du fleuve Sénégal un cadre original et solide de coopération.

Dans ce contexte, le ministre a révélé qu’un comité sera mobilisé pour la nomination de l’OMVS au prix Nobel de la paix 2022 en appréciation et en reconnaissance de ce qu'elle a apporté aux peuples des États membres, en étant un facteur de paix, de progrès et d’intégration africaine.

Pour sa part, le Haut-Commissaire de l’OMVS, M. Hamed Diane Semega, a dressé le bilan des réalisations de l’organisation au cours des cinquante dernières années, passant en revue l’historique de ses ouvrages et les perspectives d'avenir de son action qui intègrera le changement climatique grâce à, l’élaboration d’un plan d’investissement climatique pour faire du bassin un espace résilient et prospère.

Dans le cadre des perspectives de l’organisation, il a indiqué que le volet partenariat a été renforcé à travers le Réseau Africain des Organismes de Bassins (RAOB), le Réseau International des Organismes de Bassin (RIOB), mais également grâce à l’opérationnalisation du comité consultatif des partenaires et le comité de bassin pour donner corps à une vision d’organisation gage d’intégration réussie au service de la paix et du développement.

Témoignant du rôle majeur du bassin du fleuve Sénégal dans le développement local, le président du conseil des ministres, M. Serigne Mbaye Thiam ministre d’eau et de l’assainissement du Sénégal, a fait le point sur le parcours de l’organisation et les interventions qui ont permis, grâce à la maitrise et à la mobilisation, en permanence, de l’eau douce en quantité suffisante, de dégager d’énormes potentialités qui ont impacté significativement l’économie des pays dans leurs principaux secteurs vitaux.

Il a souligné que la célébration de cet évènement constitue l’occasion de procéder à une évaluation objective du chemin parcouru et de procéder à une planification dynamique pour affronter les nouveaux défis de toutes sortes (sécuritaires, climatiques, économiques, politiques…).

M. Serigne Mbaye, a également remercié le Haut-Commissaire de l’OMVS et tout le personnel des Sociétés ainsi que leurs équipes pour la bonne organisation de cet évènement ; mais aussi tous les partenaires pour le soutien précieux et constant qu’ils apportent aux programmes de l’OMVS.

Au terme de la cérémonie, le conseil des ministres de l’OMVS a effectué une visite d’inspection pour s’enquérir de l'état d’avancement des travaux de la nouvelle maison de l'organisation à Nouakchott devant abrité le siège de la SOGED et de la SOGENAV.

Notons que l'Organisme de la mise en valeur du fleuve Sénégal a été créé le 11 mars 1972 à Nouakchott, par le Mali, la Mauritanie, le Sénégal et la Guinée pour l’aménagement et la mise en valeur concertée et coordonnée des ressources du bassin du fleuve Sénégal. AMI
chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche