. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Adja Kane, en route pour le Pôle France : « Mon objectif serait d’intégrer un club professionnel »

Jeudi 9 Avril 2020 - 08:23

La mauritanienne Adja Kane  va intégrer le Pôle France, à la rentrée prochaine.

La MVP du Tournoi des Demoiselles 2019 se livre dans cette interview. Elle affiche ses ambitions : « mon objectif serait d’intégrer un club professionnel »

Bonjour Adja, pour ceux qui ne te connaissent pas, peux-tu nous raconter ton parcours de basketteuse ?
 

J’ai commencé le basket à l’âge de 7 ans en 2012 à Olivet. J’ai ensuite intégré les sélections du Comité du Loiret en U11 pendant 4 ans, et au bout de 2 ans j’ai fait mon 1er Tournoi Inter-Ligues avec la région Centre-Val de Loire. L’année suivante, j’ai participé au Tournoi des étoiles, avec ma génération 2005 et suite à ça j’ai été sélectionné pour entrer au pôle espoirs. Je joue aujourd’hui en championnat Elite U15 France depuis deux ans avec le club de l’USM Olivet.


Comment as-tu vécu ton arrivée au Pôle Espoirs ? 
 

Sur le pôle, je me posais plein de questions avant mon arrivée mais grâce aux 2004 (la génération née cette année, NDLR) qui nous ont mis à l’aise dès le début, notre arrivée au pôle s’est bien passée. En soi, je ne trouve pas qu’il y ait eu beaucoup de changements mis à part le fait que je voyais moins ma famille.
 

Quelle anecdote ou souvenir du pôle espoirs aimerais-tu partager avec nous ? 
 

Mon plus gros souvenir c’est le TIL NATIONAL où nous avons terminé 2ème. A ce tournoi nous avons passé beaucoup de bons moments et j’en garde beaucoup de souvenirs.

Qu’est-ce que le Pôle Espoirs féminin au CREPS Centre-Val de Loire t’a apporté selon toi ? 
 

Le pôle espoirs m’a beaucoup apporté autant humainement que sportivement. Grâce à cette formation, j’ai beaucoup pris en maturité et au niveau du basket, j’ai progressé sur beaucoup de choses. Je me suis notamment bien améliorée dans mon tir extérieur, qui n’était pas top à mon arrivée au Pôle. Sinon je trouve que le fait de vivre avec les autres joueuses nous permet de renforcer l’esprit d’équipe, ça joue carrément.
 

Quel a été selon toi le facteur déterminant pour rentrer au Pôle France ? 
 

Je dirais que c’est l’envie de travailler ! A l’INSEP je sais qu’ils vont nous demander de ne rien lâcher, cela joue sur le mental et je me sens dans cet esprit-là.
 

Tu viens d’être sélectionnée pour rejoindre le Pôle France. Peux-tu nous raconter ton expérience du Camp national ?  
 

Le camp national (Bourges du 18 au 22 décembre) a été très enrichissant car j’ai pu affronter des équipes d’autres pays lors du Tournoi des Demoiselles, j’y ai vu des styles de jeu différents du nôtre, c’était intéressant. Le niveau était bien différent des U15 élite et encore plus exigeant.
 

Qu’est-ce qui est le plus dur selon toi dans cette formation vers le haut niveau ?
 

Je dirais de ne jamais lâcher de vu notre objectif malgré les obstacles qui pourraient y avoir. Je pense notamment à des soucis personnels même si cela nous arrive il ne faut rien lâcher, rester concentré pour atteindre notre but.
 

Quels sont tes objectifs pour la suite ?
 

Mes objectifs pour le Pôle France seraient d’intégrer les équipes de France de mon âge c’est-à-dire de faire un maximum de matchs  avec, donc ne pas se blesser pour être sûre de jouer ! Et après l’INSEP mon objectif serait d’intégrer un club professionnel mais je n’ai pas de club en tête pour le moment.   

 


 Encadré
 

Témoignage d'une de ses coaches

Je tiens à féliciter Adja pour sa future intégration au Pôle France Yvan Mainini pour la rentrée prochaine 2020/21 qui va rejoindre Fatou, rentrée la saison dernière. Nous sommes très fiers d’elles et de cette réussite de leur double projet (j’associe Bruno, Manu, Alexandre et les filles du pôle).
 

Le Pôle Espoirs est une étape importante pour espérer accéder au Haut-Niveau et elles ont su s’y investir pleinement pendant deux ans pour pouvoir franchir une nouvelle étape du PPF (Parcours de Performance Fédéral). Nous souhaitons bien évidemment à Adja et Fatou la continuité, la persévérance dans leurs futures étapes, qui vont se présenter à elles prochainement, avec entre autres, les sélections dans des Équipes de France. 
 

Ce résultat est avant tout grâce à leur investissement durant les deux saisons passées au Pôle Espoirs, mais je tiens à associer toutes les personnes qui ont été acteurs et on peut participer dans la réussite de ce double projet respectif: leur  famille, les entraineurs du Pôle, des sélections et des club(s), mais également leurs partenaires, et  la structure qui nous accueille à Bourges – le CREPS CVL et la Ligue du Centre-Val de Loire de Basket, qui permet à chacune de s’entrainer avec les meilleurs potentiels de notre région dans les conditions idéales.
 

Centre-Val de Loire Basket-Ball

lecalame.info

chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche