. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Un leader de l’opposition radicale accueille le président à Tichitt

Vendredi 1 Décembre 2017 - 14:47

L’opposant Mokhtar Ould Mohamed Moussa, député et membre du directoire du parti islamiste, Tawassoul, est allé accueillir, ce vendredi premier décembre, le président Mohamed Ould Abdel Aziz, à Tichitt, dans le cadre du lancement de la septième édition du festival des villes anciennes.

Surpris par l’attitude de ce parlementaire, le parti Tawassoul, selon une source de presse, a rendu public, une note dans laquelle, il précise que la position d'Ould Mohamed Moussa n’a pas été discutée ni avec la direction du parti, ni avec son groupe parlementaire. De ce fait, elle n'engage que lui, alors, le bureau exécutif du parti attend son retour pour l’entendre sur ce fait "choquant".
Ould Mohamed Moussa est apparu très à l'aise et même souriant à l’aéroport de Tichitt à côté du député de Moudjéria, sur la même ligne que les autres parlementaires du parti au pouvoir dans la région. Mais, une source locale rapporte qu’il n’a pas été salué par le chef de l’Etat.

Et d’autres sources politiques, précisent qu’Ould Mohamed Moussa est issu de la wilaya de Nouadhibou. C’est là, où, il a été battu une fois lors élections législatives par le candidat du parti au pouvoir. Fait qui a poussé son parti à le présenter sur la liste nationale, occasion, qui l’a fait entrer à l’hémicycle.
Tawassoul en sa qualité d’opposant a toujours boycotté toutes les activités du président et de son gouvernement et tout dernièrement, le maire d’Arafat et chef de file de l’opposition démocratique, Mr Hacen Ould Mohamed, issu de ses rangs, avait boycotté le 57e anniversaire de l’indépendance nationale, le 28 novembre dernier, à Kaédi.

En fait, le parti Tawassoul, a perdu à la veille du référendum dernier, l’un de ses poids lourds et homme d’affaires, qui fut député de Tintane. Celui-ci a rejoint les rangs du pouvoir puis reçu au palais présidentiel par le président Ould Abdel Aziz.
Le parti du Rassemblement national pour la réforme et le développement (Tawassoul), assure la présidence du G8 est menacé par une hémorragie à quelques mois des consultations électorales (conseils régionaux, législatives, municipales), nous renseigne un analyste joint par notre rédaction.

 source tawary.com
chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche