. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Rosso : le renvoi des infiltrés au centre d’une réunion des autorités

Mardi 21 Avril 2020 - 19:07

Les autorités administratives et sécuritaires de la wilaya du Trarza ont tenu ont tenu mardi une réunion qui s’est prolongée consacré à l’examen de la situation de 6 mauritaniens qui se seraient infiltrés et qui ont été renvoyés au Sénégal.

Selon le correspondant de Sahara Medias cette réunion qui a duré près 5 heures, a été consacrée au cas des 6 personnes infiltrées, la visite que doit entreprendre le wali aux points de passage où sont déployées les unités de la sécurité en plus d’autres questions dont celle de l’aliment de bétail.

Au cours de cette réunion l’autorité sécuritaire à l’origine du renvoi des infiltrés a justifié la mesure par la nécessité de mettre fin au danger que représente cet acte, un point de vue finalement accepté par l’administration.

Les sources n’ont pas précisé si la mesure de renvoi des infiltrés sera systématiquement et officiellement appliquée malgré une forte opposition d’une importante composante au sein des autorités administratives et sécuritaires, alors que certaines autres estiment que cette mesure est la plus appropriée.   

Cette mesure crée des inquiétudes pour les autorités sanitaires, dont la plus importante est que ces infiltrés ne se feront pas déclarés de crainte d’être renvoyées au Sénégal et que les populations signalaient la présence des personnes infiltrées afin qu’elles soient mises en quarantaine mais pas pour qu’elles soient refoulées vers leur lieu de provenance.

Des sources ont fait état de la désapprobation du ministère de la santé s’agissant du refoulement de ces personnes qui se seraient adressées au numéro vert (1155), ce qui engendrerait un manque de confiance en ce numéro d’appel.

Au cours de ces derniers jours 6 personnes se sont infiltrées depuis le Sénégal, deux d’entre elles ont été arrêtées, l’une à 21 km de Rosso et l’autre à Tiguint alors qu’une troisième personne infiltrée est activement recherchée.

Selon le correspondant de Sahara Medias à Rosso citant des sources parmi les personnes bloquées au Sénégal les 6 personnes qui se sont infiltrées ont été interpellées par la police sénégalaise pour avoir bravé le couvre-feu et l’état d’urgence instauré dans le pays.

Plus de 70 mauritaniens sont actuellement bloqués à Rosso Sénégal depuis plus d’un mois, et la plupart d’entre eux vivent une situation très difficile obligeant certains d’entre eux à passer la nuit dans les cimetières à cause du couvre-feu et l’état d’urgence au Sénégal.

Pour leur part des médias sénégalais ont fait état de la présence à Rosso Mauritanie de 172 sénégalais, tous venant de l’Europe et que les autorités sénégalaises refusent de les autoriser à revenir dans leur pays invoquant la fermeture des frontières avec la Mauritanie.

Selon une radio locale sénégalaise, ces personnes bloquées à Rosso Mauritanie vivent une situation extrêmement difficile obligeant certains d’entre eux à vendre leurs objets personnels pour pouvoir se nourrir.

saharamedias

chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche