. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Mémoire de l’esclavage : «ne pas oublier la Mauritanie où se perpétue le fléau»

Mercredi 10 Mai 2017 - 16:00

Ne pas oublier la Mauritanie. C’est le message que le Collectif des Mauritaniens de France lance à l’occasion de la journée commémorative du souvenir de l’esclavage et de son abolition. Malgré l’interdiction de la traite, il existe de nouvelles formes d’esclavage dans le pays, dénonce le coordinateur du Collectif. Souleymane Niang s’est confié à Géopolis.


Mémoire de l’esclavage : «ne pas oublier la Mauritanie où se perpétue le fléau»
Le Collectif des Mauritaniens de France annonce une manifestation le 13 mai à Paris. Il s’agit d’interpeller l’opinion française et internationale sur la situation dramatique que vivent les Haratines, ces anciens esclaves et descendants d’esclaves maintenus en marge de la société avec la complicité du pouvoir, affirme Souleymane Niang.
 
«L’esclavage sévit toujours. C'est-à-dire qu’on fait travailler les victimes sans les payer. Toutes les tâches pénibles en Mauritanie sont confiées aux Haratines. Des domestiques ont été envoyés en Arabie Saoudite où ils ont été abandonnés à leur sort. Les victimes sont dépossédées de leurs terres. Ils travaillent pour les maîtres sans être payés. Et l’Etat fait tout pour ne pas éduquer ces populations qui vivent à la marge, abandonnées à elles mêmes dans les périphéries», accuse-t-il.

source géoplis/francetvinfo
chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | désintox | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche

Pendant ce temps...