. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Mauritanie: durcissement sécuritaire en prévision de la recrudescence de la criminalité à la fête de l’Aid El Fitr

Lundi 10 Mai 2021 - 23:23

En Mauritanie, c’est mercredi prochain (12 mai) selon l’hypothèse basse sinon jeudi (13 mai) selon l’hypothèse hausse, que les jeuneurs au niveau de la majorité des pays musulmans célébreront en grandes pompes la fête de l’Aid El Fitr, couronnant un mois de piété, de dévotion, de solidarité, d’entraide, de générosité, de tolérance, d’abstinence et de repenti.

Une semaine avant et même en pleine journée de cette fête religieuse, c’est la grande affluence sur les marchés des chefs de ménage afin se procurer des habits de dernier cri et d’autres gadgets neufs, surtout pour les enfants, pour lesquels, ce rendez-vous religieux est l’occasion rare de se vêtir du neuf.

Parallèlement à cette effervescence, les milieux criminels intensifient leurs forfaits et se mettent aux aguets pour voler et cambrioler aussi bien les acheteurs que les vendeurs, mettant à profit les grandes bousculades devant les échoppes et dans les moyens de transport, pour commettre leurs délits.

Certains criminels s’attaquent aux maisons et aux boutiques tard la nuit, où les jeuneurs exténués par des journées d’abstinence sont terrassés par le sommeil et la fatigue.

En Mauritanie comme d’ailleurs dans les autres Etats arabes et musulmans, les jours précédant l’Aid El Fitr, représentent pour les officiels des  moments de pointe de actes criminels et nécessitent en conséquence la prise de dispositions particulières au niveau de certains sites sensibles tels que les grands marchés dans les différentes moughataas (quartiers), le site du port, la zone de l’ancien aéroport et le vieux jardin de la Capitale, en plus des principaux carrefours routiers, tels que le rond-point de Madrid et le Carrefour Sabah.

 

Afin de s’assurer sur le durcissement du dispositif sécuritaire déployé au niveau de la capitale Nouakchott en prévision de toute recrudescence de la criminalité, laquelle, ne faiblit même pas en dehors de ces airs de fête, les ministres de la Défense et de l’Intérieur, respectivement  M. Hanena Ould Sidi, et Mohamed Salem Ould Merzouk, ont effectué, dimanche dernier, 9 mai courant, une visite d’inspection dans les trois wilayas (régions – districts) de Nouakchott.

Objectif : s’enquérir des conditions de sécurité dans ces zones et s’assurer de l’effectivité des dispositions de sécurité prises récemment et évaluer leur efficacité, en particulier à l’approche de l’Aïd al-Fitr.

Le ministre de l’intérieur Merzoug est on ne plus satisfait du Tout sécuritaire mis en place, manifestant ses réjouissances à la fin de cette visite de terrain, de la prise de toutes les mesures.

Le Tout sécuritaire instauré allie aussi bien les aspects préventifs que dissuasifs et dont certains ont un caractère permanent et d’autres temporaire comme le couvre-feu nocturne, mis en vigueur pendant quelques mois avant d’être allégé en prévision de la propagation de la pandémie du Covid-19.

Avec les déclarations officielles évoquant l’enregistrement de cas de la souche mutée britannique du coronavirus en Mauritanie, notamment dans le Sud Est du pays, au niveau du Guidimakha, avec 24 cas positifs enregistrés dimanche dernier sur 31 dans tout le pays, des indiscrétions évoquent un possible prolongement de l’horaire du couvre-feu, pour courir désormais à partir de 16h jusqu’à 6h au lieu de 00h.

Une information qu’il faut tout de même prendre avec précaution, dés lors où allégeant les restrictions imposées auparavant aux pèlerins de Nimjatt, il serait surprenant pour les autorités d’adopter une politique de deux poids deux mesures. 

senalioune

chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche