. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Le président du conseil constitutionnel au candidat Aziz : « ici nous garantissons à tous le droit à la candidature »

Jeudi 16 Mai 2024 - 17:26

Quelques minutes avant la fin du délai imparti au dépôt des candidatures aux prochaines élections présidentielles, le président du Conseil constitutionnel, Diallo Mamadou Bathia a déclaré que le Conseil garantit la liberté de candidature à tous les Mauritaniens qui en remplissent les conditions.

Cette déclaration a été faite lors d’un entretien avec l’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz lors de la présentation de son dossier de candidature, mercredi soir, à laquelle a assisté un journaliste de Sahara Media, après que les journalistes aient été autorisés à entrer pour la prise de photos.

 

Dernier à arriver au bâtiment du Conseil Constitutionnel, ould Abdel Aziz a justifié son retard au président du Conseil Constitutionnel par celui accusé par une « figure » de son staff encore « en route » vers le Conseil Constitutionnel.

Ould Abdel Aziz n’a pas révélé l’identité de la personne attendue, ajoutant seulement à l’intention du président de la cour constitutionnelle que son nom a été communiqué aux gardes et il s’avérera par la suite qu’il s’agissait de Mohamed Ould Abidine.

Le président du Conseil constitutionnel a alors déclaré : « Vous êtes le dernier à déposer votre dossier de candidature, vous avez donc assez de temps ».

« Heureusement que nous étions les derniers à arriver » a notamment déclaré ould Abdel Aziz ;

Diallo Mamadou Bathia rassurera le candidat ould Abdel Aziz en affirmant que le Conseil constitutionnel garantit à tous une liberté absolue à tous ceux qui veulent déposer leur dossier de candidature ».

Réplique du candidat : « c’est bien. S’il y a une marge de liberté, c’est ici » avant de demander le délai fixé pour la publication de la liste définitive des candidats.

Au plus dans quatre jours a précisé le président du conseil constitutionnel.

Les journalistes ont été priés de quitter la salle, alors que l’ancien ministre Seyidna Aly Ould Mohamed Khouna, déclarait à Sahara Media qu’une déclaration de presse serait faite après la fin du dépôt du dossier de candidature.

Ould Abdel Aziz, condamné à cinq ans de prison pour enrichissement illicite et blanchiment d’argent, présente sa candidature aux élections.

saharamedias

chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g | TAAZOUR





Rubriques à la une


Recherche