. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Le ministre de la Santé visite le Centre national de cardiologie

Samedi 9 Avril 2022 - 17:50

Le ministre de la Santé, M. Moctar Ould Dahi, a visité samedi le centre national de cardiologie (CNC) à Nouakchott.

Il s’agissait pour le ministre de s’informer sur le déroulement des interventions chirurgicales gratuites qu’effectue actuellement l’ONG « La chaine de l’espoir » au profit d’enfants souffrant de cardiopathies congénitales au niveau du Centre national de cardiologie.

Cette ONG est également en train d’élaborer un programme de dépistage de maladies cardiaques chez les enfants en vue de leur prise en charge précoce, en plus de la formation du personnel médical du centre qui lui permettrait sur une période de trois ans d’acquérir les connaissances et les compétences nécessaires dans ce domaine.

A cette occasion, le ministre de la Santé a remercié les membres de l’ONG « La chaine de l’espoir », louant les efforts qu’ils consentent pour venir en aide aux enfants mauritaniens et pour leur collaboration avec les responsables du centre national de cardiologie.

Il a exhorté à plus de coopération dans ce domaine, soulignant l’importance de la chance qui s’offre ainsi au CNC de pouvoir profiter durant trois ans de l’expertise et de l’expérience des équipes médicales de l’ONG « La chaine de l’espoir », notamment en ce qui concerne les opérations chirurgicales complexes chez les enfants souffrant de maladies cardiovasculaires congénitales.

Il a ajouté que ce genre de programmes peut contribuer de façon importante à la réduction de la mortalité infantile et d’assurer à ces enfants un avenir meilleur.

Pour sa part, le directeur général du Centre national de cardiologie, M. Ahmed Ould Abe, a indiqué que depuis sa création le CNC n’a cessé d’œuvrer pour répondre aux exigences de notre système de santé en cardiologie afin de réduire les évacuations sanitaires vers l’étranger de malades souffrant d’affections cardiovasculaires.

Il s’agit d’atteindre deux objectifs principaux, l’autonomie en chirurgie cardiaque adulte et en cardiologie interventionnelle et angioplastie primaire, a-t-il ajouté.

Il a cependant précisé que le défi de la prise en charge des enfants souffrant de malformations cardiaques reste à relever.

Un défi que l’ONG « La Chaine de l’espoir » va certainement aider à relever en acceptant d’accompagner le centre national de cardiologie à travers un vaste et ambitieux programmer visant à atteindre les objectifs suivants :

- Mise en place d’un projet intégré de dépistage et de prise en charge des enfants souffrant d’affections cardiaques congénitales,

- Formation du personnel du CNC afin de lui donner les connaissances et les compétences requises, lui permettant d’assurer la relève dans un délai de trois ans.

- Opérations sur place et gratuites des enfants souffrant de cardiopathies congénitales,

- Réduction de la mortalité infantile liée aux malformations cardiaques congénitales en Mauritanie.

Le Directeur général du Centre national de cardiologie a remercié les responsables de l’ONG « La chaine de l’espoir » et les braves volontaires, en particulier, le chef de service de chirurgie cardiaque à Necker, le Pr Olivier Raisky, pour leur aide et leur accompagnement, ainsi que pour les sacrifices consentis pour leur assistance à ce programme ambitieux et prioritaire.

De son côté, le directeur de l’ONG « La chaine de l’espoir » a loué la disponibilité des autorités politiques du pays, en particulier le ministère de la santé qui ont encouragé ce programme de formation.

A termes sur une population de quatre millions d’habitants, il y aura probablement à effectuer 80 à 130 d’opérations de chirurgie cardiaque congénitale par an, il s’agit donc, souligne-t-il, d’avoir une équipe locale qui soit à même de prendre en charge ces patients-là.

Par la suite, le ministre de la santé a tenu une réunion avec le personnel du CNC au cours de laquelle il a écouté les doléances des travailleurs et les défis auxquels ils font face dans l’exercice de leur travail.

Dans ses réponses, le ministre a mis en exergue les orientations principales qui doivent assurer le déroulement du travail, exhortant le personnel a contribué au développement du système sanitaire national.

Au cours de cette visite, le ministre était accompagné par la secrétaire générale du ministère de la Santé, un chargé de mission au cabinet du ministre, la conseillère technique chargée de la réforme du secteur hospitalier, le conseiller technique chargé de l’assurance maladie, le conseiller chargé de la communication, le directeur général de la santé publique et le directeur de la médecine hospitalière.
AMI
chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche