. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Le MIDEC rejette l’appel de Biram au dialogue

Vendredi 5 Juillet 2024 - 14:06

Le ministre de l'Intérieur et de la Décentralisation Mohamed Ahmed Ould Mohamed Lemine a rejeté la main tendue du candidat Biram Dah Abeïd  appelant à l’ouverture d’un dialogue pour résoudre la crise post-électorale. Niant l’existence d’une crise  et trouvant ‘’ l’actuelle situation qui prévaut en Mauritanie, tout à fait normale’’, le premier policier de Mauritanie a précisé que  ‘’si le dialogue promis par le Président de la République a lieu, il ne se fera ni sous la pression, ni par marchandage, non plus avec une partie bien particulière, mais plutôt avec tous les mauritaniens’’.
 

‘’La sécurité est une ligne rouge et se trouve au-dessus de toutes les considérations’’, a affirmé Ould Mohamed Lemine. Poursuivant, il a souligné que ‘’l’exercice démocratique signifie accepter les règles du jeu qui disent qu'il n'y a qu'un seul gagnant aux élections. Militariser la rue est inacceptable et ne sert ni l’intérêt public ni la démocratie’’, a martelé le ministre.

S’agissant de la rupture d’Internet, il a noté que celle-ci fait partie d’un ensemble de mesures, dont l’adoption était nécessaire dans ce contexte. Il a, dans ce cadre, condamné les incitations à la violence dans la rue, les qualifiant de préjudiciables au processus démocratique.
 

Par ailleurs, il a affirmé que tous les candidats ont bénéficié de conditions équitables pour mener à bien leur campagne, précisant que le ministère de l’Intérieur n’a reçu aucune plainte durant la campagne, quelle qu’en soit la nature. De plus, pour la première fois, dit-il, la Commission électorale nationale indépendante a rendu publics, sur son site web, les procès-verbaux pour que tout le monde puisse les consulter, ce qui traduit la transparence qui a caractérisé l’opération.

Les résultats proclamés lundi par la CENI avaient provoqué des troubles dans certaines villes du pays, notamment à Kaédi . Selon les chiffres officiels, trois (quatre selon d’autres) personnes ont été tuées et deux gardes  blessés. Toutes les personnes arrêtées ont été relâchées, jeudi.

Les familles des victimes ont reçu les dépouilles des leurs, ce vendredi.
lecalame

chezvlane

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 21 Juillet 2024 - 16:57 La semaine

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g | TAAZOUR






Rubriques à la une

Recherche