. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

La ministre des Affaires sociales discute avec le représentant de la Chambre de commerce islamique des moyens d’établir une banque familiale dans notre pays

Mardi 22 Décembre 2020 - 13:37

La Ministre des affaires sociales, de l’enfant et de la famille, Mme Naha Mint Haroun Ould Cheikh Sidiya, a participé aujourd’hui, mardi matin, à Nouakchott, par visioconférence à une réunion avec le secrétaire général de la Chambre Islamique de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture de l’Organisation de la Coopération Islamique au Pakistan, M. Youssef Al-Khalawi.

L’objectif de cette réunion est d’établir une banque en Mauritanie selon les normes islamiques afin de faciliter les opérations financières des groupes les plus vulnérables.

Dans un mot prononcé pour la circonstance, la ministre a souligné que l’amélioration des conditions des groupes les plus vulnérables est l’une des priorités du gouvernement mauritanien, qui s’est traduite par le programme du Président de la République, Son Excellence M. Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani, « Taahoudati » ainsi que la stratégie de croissance accélérée et de bien-être partagé.

Elle a ajouté que le ministère met en œuvre de nombreux programmes et projets qui visent à soutenir l’indépendance économique et financière de ces groupes, en particulier les femmes et les personnes ayant des besoins spéciaux, grâce au financement de petits projets dont la couverture financière pour cette année a atteint 1,29 milliard d’ouguiyas, au profit de 21.900 personnes provenant de différents groupes cibles, notamment les femmes acteurs dans des coopératives féminines, les personnes ayant des besoins spéciaux et les filles diplômées d’instituts de formation professionnelle.

Elle a souligné que le renforcement de cette orientation gouvernementale nécessite de nombreuses mesures, dont la présence d’une institution financière capable de fournir toutes les opérations financières appropriées à ces groupes conformément au modèle financier islamique, en plus d’élever le niveau de formation dans le domaine du microcrédit, mis en œuvre par le gouvernement en chargeant le ministère des Affaires sociales, de l’Enfance et de la Famille en coordination avec l’Organisation de la Conférence Islamique et la Chambre Islamique de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture pour créer une banque pour la famille en Mauritanie.

Elle a précisé que la mise en place de ce projet a fait d’importants progrès, notamment la création d’un comité technique national comprenant tous les secteurs gouvernementaux concernés par des consultations avec certains acteurs privés et la société civile féminine pour suivre la voie de la Banque familiale de Mauritanie sous la supervision du ministère des Affaires Sociales, de l’Enfance et de la Famille. Et ce outre l’approbation d’un cadre de référence consécutif à plusieurs réunions, le parachèvement des procédures de recrutement du consultant en charge de la préparation du dossier de licence, la supervision de l’étude technique sur la création de la banque familiale et la détermination de la part du ministère des Affaires sociales, qui recueillera tous les programmes et projets mis en œuvre par le secteur dans le domaine du microcrédit.

Elle a indiqué que la réunion a permis d’échanger et de coordonner avec la Chambre les mesures à prendre pour atteindre les objectifs visés, à travers la mise en œuvre d’une stratégie de formation dans le domaine du microcrédit à l’intention des cadres du secteur, les coopératives féminines et les organisations de personnes ayant des besoins spéciaux, la discussion sur le capital, les actionnaires, les parts et l’envoi d’experts de la Chambre Islamique de Commerce, en plus de la sensibilisation pour commercialiser le concept de la Banque familiale auprès des acteurs nationaux et l’envoi d’une délégation pour s’enquérir de l’expérience du Soudan dans le domaine de la banque familiale.

Elle a remercié les responsables de l’Organisation de la Coopération Islamique et de la Chambre Islamique d’Industrie, de Commerce et d’Agriculture pour le généreux soutien qu’ils apportent à notre pays, et a invité le secrétaire général de la Chambre, M. Youssef Al-Khalawi, à se rendre en Mauritanie pour procéder à ouverture de la banque familiale.

AMI
chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche