. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

L’Inde investit 110 millions de dollars dans le réseau électrique en Mauritanie

Vendredi 6 Octobre 2017 - 15:39

L’Institution financière indienne Exim Bank a annoncé avoir alloué pas moins de 110 millions de dollars à la Mauritanie afin d’y amorcer la construction de la plus importante infrastructure électrique du pays.

Ce projet aura une capacité de 225 000 Volts et reliera, via une ligne électrique de 470 kilomètres de long, la ville de Nouakchott à celle de Nouadhibou, située à l’extrême Nord Ouest du pays, frontalière avec le Sud du Maroc.

Cet investissement historique dans le secteur électrique en Mauritanie, revêt la forme d’un prêt bonifié à long terme qui est mis à la disposition du gouvernement de Mohamed Oueld Abdel Aziz. Les autorités mauritaniennes espèrent ainsi élargir et optimiser l’utilisation de sources d’énergie moins onéreuses telles que le gaz, l’hydraulique et l’éolien.

Ce projet, financé complètement par l’Exim Bank of India, s’inscrit dans la stratégie globale indienne en Afrique. L’ancienne colonie britannique a en effet amorcé un tournant majeur dans sa Realpolitik sur le continent africain à partir de 2015. Depuis cette date, plusieurs sommets Afrique-Inde ont eu lieu dans diverses régions du continent.

L’Inde a ainsi acheté la confiance de bon nombre de pays africains, et ce projet de construction de la plus grande ligne électrique en Mauritanie vient confirmer cette stratégie indienne de déploiement économique en Afrique.
source sahelintelligence.com

chezvlane

Dans la même rubrique :
< >

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | religion | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | désintox | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une


Recherche

Pendant ce temps...