. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

HCR Mauritanie: L’Italie fait un don de près 200 000 000 d’ouguiyas

Mardi 13 Juin 2017 - 09:40

La coopération italienne a effectué un don au bureau du Haut Commissariat aux Réfugiés en Mauritanie. L’information qui nous est parvenue ce lundi 12 juin, fait mention d’une enveloppe de 500 000 euros soit près200 000 000 de nos ouguiyas. Le HCR prend en charge plus de 50 000 réfugiés maliens, au camp de Mberra dans l’Est du pays.


Camp de Mberra – UNHCR/ Sebastien Laroze- UNHCR 2014
Camp de Mberra – UNHCR/ Sebastien Laroze- UNHCR 2014

Cette donation de l’Italie « permettra au HCR de continuer à assurer une assistance vitale aux populations de réfugiés maliens vulnérables et faire face à des besoins humanitaires croissants » a indiqué le bureau Mauritanie du Haut Commissariat aux Réfugiés.  

L’organe onusien qui souligne que « l’Italie a été toujours parmi les donateurs de contributions génériques au HCR dans le monde (pour toutes opérations confondues) », précise: « cette année l’Italie a spécifiquement destiné un don à l’opération HCR en Mauritanie pour répondre aux besoins humanitaires des réfugiés maliens au camp de Mbera ».

 « Les contributions des donateurs demeurent essentielles pour maintenir les progrès réalisés» Mohamed Alwash représentant du HCR en Mauritanie.

Cette donation au Haut Commissariat aux Réfugiés intervient quelques semaines après celle du Japon. Là encore, le motif est le même: soutenir l’action humanitaire. Outre le fait de fournir des services de base, le HCR tente de renforcer « la résilience des populations à travers un programme d’autonomisation »

Le HCR faut-il le rappeler, intervient depuis 2013 au camp de Mberra où des milliers de réfugiés maliens sont accueillis. Quatre ans après, les réfugiés sont toujours là, malgré eux. La recrudescence des attaques de groupes armées engendre un afflux de nouveaux arrivants en provenance du nord Mali et met un sérieux coup de frein à l’accord tripartite signé entre la Mauritanie, le Mali et le HCR pour le retour volontaire.

Le HCR faut-il le rappeler, intervient depuis 2013 au camp de Mberra où des milliers de réfugiés maliens sont accueillis. Quatre ans après, les réfugiés sont toujours là, malgré eux. La recrudescence des attaques de groupes armées engendre un afflux de nouveaux arrivants en provenance du nord Mali et met un sérieux coup de frein à l’accord tripartite signé entre la Mauritanie, le Mali et le HCR pour le retour volontaire.

source reflet.net

chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche