. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Etats pacifiques : Classée 127e la Mauritanie peut mieux faire

Jeudi 7 Juin 2018 - 15:32

Les mauritaniens peuvent s’estimer en paix dans leur pays, malgré leur faible perception des facteurs compromettants de cette quiétude nationale, que Global Peace Index 2018 ne partage pas en classant la Mauritanie à 127ième  place sur 163 pays.

Selon ce rapport, le Maroc voisin est l’un des pays les plus pacifiques au Moyen-Orient et Afrique du Nord. En effet, le Royaume se hisse à la 71e place sur 163, et fait beaucoup de progrès comparé aux pays voisins.

 

Les actes de violences perpétrés sur le territoire national coûtent, chaque année à l’Etat mauritanien, près de 12% du PIB. C’est ce que révèle le Global Peace Index (GPI) 2018, publié le 6 juin par l’Institut pour l’économie et la paix, un think tank de recherche international à but non lucratif basé en Australie.

 

En Tunisie, le coût de la violence représente 8% du PIB, au Maroc 6%, tandis qu’en Algérie, et enfin en Libye, ravagée par la guerre et l’insécurité avoisine les 26% du PIB.

 

Le royaume gagne quatre places

 

Le Maroc reste, selon le Global Peace Index, le pays le plus pacifique du Maghreb. Le royaume occupe la 71e place de l’Indice sur 163 pays dans le monde, gagnant ainsi quatre places depuis 2017. Il est suivi de près par la Tunisie (78e), puis par l’Algérie (109e), la Mauritanie (127e) et la Libye qui, au 157e rang, figure parmi les pays au niveau de pacifisme le plus faible. Dans la région MENA, le Maroc occupe la quatrième place, devancé par le Qatar (56e), les Emirats arabes unis (45e) et Kuweït (42e).

 

 

 

Le GPI couvre 99,7% de la population mondiale et utilise 23 indicateurs qualitatifs et quantitatifs. Ces indicateurs sont groupés dans trois domaines clés : Conflits en cours, sécurité et militarisation. D’après le rapport, la situation des trois domaines s’est globalement détériorées l’année passée.

 

Au niveau des conflits en cours, le Maroc occupe la 103e place, tandis qu’en ce qui concerne la sécurité, il occupe la 48e place mondiale et enfin pour la militarisation, il arrive 48e. Selon la même source, le Maroc reste le leader au niveau du Maghreb et gagne des places d’année en année (+4 places depuis l’année dernière).

 

Par ailleurs, ce rapport se concentre sur plusieurs indices, dont le nombre de conflits internes et externes au pays, l’estimation du nombre de morts à cause de ces conflits, le niveau de tensions internes, les relations avec les pays voisins, le niveau de confiance des citoyens les uns envers les autres, la stabilité politique, le degré de respect des droits de l’Homme, le nombre de détenus, le nombre de meurtres, les importations et les exportations d’armes (petits et gros calibres).

 

Cette année, l’Islande ne déroge pas à la règle et occupe la première place du podium, suivie par la Nouvelle-Zélande et enfin l’Autriche, qui clôture le trio en tête du peloton. Les Etats tout en bas du classement sont ravagés par la guerre. Ainsi, la Syrie est considérée comme le pays le plus conflictuel  au monde (163e), précédé par l’Afghanistan (162e) et le Soudan du Sud (161e).

 

 

source Yabiladi /essahra.net

chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche