. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Des membres du gouvernement commentent les résultats de la réunion du conseil des ministres

Jeudi 21 Novembre 2019 - 22:03

Des membres du gouvernement commentent les résultats de la réunion du conseil des ministres
Le ministre de l’enseignement supérieur de la recherche scientifique et des TICs, porte- parole du gouvernement, Dr Sidi Ould Salem ; le ministre du commerce et du tourisme, M. Sidi Ahmed Ould Mohamed ; la ministre de l’hydraulique et de l’Assainissement, Mme Naha Mint Hamdi Ould Mouknass et le la ministre des affaires sociales, de l’enfance et de la famille, Dr Nene Oumou Deffa Kane ont commenté jeudi après- midi les résultats de la réunion du conseil des ministres tenue quelques instants plus tôt.

Le porte- parole officiel du gouvernement a précisé que le conseil des ministres a examiné et approuvé un certain nombre de décrets et de communications dont une communication sur l’état d’avancement du plan d’action du ministère du commerce et du tourisme et une autre sur la situation du sous- secteur de l’assainissement en Mauritanie.

Le conseil a également examiné et approuvé une communication sur l’avancement du plan d’action du département des affaires sociales, de l’enfance et de la famille et une autre sur la stratégie nationale de protection de l’enfant pour la période 2020 – 2025.

A son tour, le ministre du commerce et du tourisme, a précisé que la communication portant sur l’avancement de l’action du secteur est axée essentiellement sur ce qui a été engagé dans le cadre du plan d’action élaboré par le ministère pour l’année 2020. C’est ainsi que, dans le domaine du commerce, des pas importants ont été franchis au niveau de l’accord de partenariat entre notre pays et la CEDEAO qui va permettre à la Mauritanie de s’ouvrir à un grand marché de 360 millions d’habitants, ce qui ne manquera pas d’encourager l’investissement et l’industrie mauritanienne.

Il a ajouté qu'un atelier préparatoire a été organisé donnant lieu à la participation de tous les secteurs concernés dans le cadre de l'accord de libre-échange continental africain, dans le but de sensibiliser le public sur les risques potentiels qui peuvent éventuellement résulter de l’adhésion de la Mauritanie à la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest et à l'organisation de libre-échange continentale africaine.

Dans le secteur du tourisme, le ministre a indiqué que la communication a abordé les résultats obtenus au cours des trois derniers mois. Il a noté la supervision du lancement de la saison touristique 2019-2020, précisant que tous les indicateurs montrent que la saison touristique se présente plutôt bien avec l’arrivée d’environ un millier de touristes dans la région de l'Adrar.

Il a ajouté que de nombreux projets sont en cours de mise en œuvre pour renforcer l'activité touristique et honorer ainsi les engagements pris à cet effet par le Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Cheikh Ghazouani dans son programme électoral.

Le ministre a souligné que plusieurs mesures seront prises pour encourager l’investissement et améliorer le climat des affaires dans le pays. De même, nombre de campagnes au niveau des marchés ont été menées afin de protéger le consommateur. D’ailleurs, il y a quelques minutes déjà - a ajouté le ministre - 140 tonnes de lait impropre à la consommation humaine ont été saisies et détruites en plus de la destruction de quantités considérables d'autres substances périmées au cours des dernières semaines à Nouakchott, Nouadhibou, Kiffa, Atar et dans différentes régions du pays.

De son côté, la ministre de l’hydraulique et de l’assainissement a indiqué qu’elle a présenté une communication sur la problématique de l’assainissement dans le pays, la situation actuelle du sous-secteur, les projets programmés, la réalisation d’infrastructures de base modernes et aptes à répondre définitivement aux besoins des populations dans ce domaine. Il y a de grands défis qu’il convient de relever en vue de respecter les engagements relatifs à l’assainissement pris dans le cadre du programme de Son Excellence le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani.

Elle a ajouté que l’augmentation considérable de l’eau consommée contribue au phénomène de la montée des eaux souterraines et ce d’autant plus que la pose de la première pierre de l’extension du réseau d’eau potable de la ville de Nouakchott a été effectué par Son Excellence le Président de la République pour couvrir les besoins de tous les quartiers de la capitale.

Mme Naha Mint Hamdi Ould Mouknass a souligné que le ministère entreprend plusieurs démarches, notamment le pompage continu des eaux stagnantes dans les zones basses de Nouakchott et le renforcement des compétences de l'Office national de l'assainissement (ONAS) afin de lui permettre d'intervenir efficacement pendant la saison des pluies et qu’il donne la priorité à la mise en place de systèmes d'assainissement plus adaptés aux attentes de la population en termes de qualité et de quantité à Nouakchott, Nouadhibou et dans les autres villes du pays en fonction des différents besoins.

Pour sa part, la ministre des Affaires sociales, de l’Enfance et de la Famille a indiqué que la communication relative à la stratégie nationale de la protection des enfants pour la période 2020-2025 entre dans le cadre de la mise en œuvre des engagements du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani qui sont désormais traduits par le programme du Gouvernement pour la période 2020-2024.

Elle a ajouté que cette stratégie est articulée autour d’un ensemble de forces motrices qui portent sur son appropriation par les parties prenantes, leur responsabilisation, la mobilisation des ressources et la mise en place d’un système performant pour le suivi et l’évaluation de sa mise en œuvre.

Cette stratégie est assortie, a-t-elle dit, d’un plan d’action fondé sur trois priorités qui vise à :

- Promouvoir un environnement favorable pour sa mise en œuvre à travers notamment l’alignement des cadres normatifs et stratégiques du pays avec les engagements internationaux (la convention des droits de l’Enfant, les objectifs de développement durable), régionaux (la charte africaine des droits et du bien-être de l’enfant, l’agenda 2063 de l’union africaine des stratégies de la ligue des États arabes) et nationaux (la législation nationale et la stratégie nationale de croissance accélérée et de prospérité partagée).

- Renforcer le système de protection des enfants aux trois niveaux communautaire, régional et national à travers des programmes de prévention et de prise en charge des enfants victimes dans tous les contextes y compris d’urgence et la mobilisation des ressources humaines nécessaires à tous les niveaux.

- Renforcer le système de suivi/évaluation à travers un recueil plus approprié de données pour la protection et le bien-être des enfants et le suivi périodique de l’évolution des indicateurs et de leurs déterminants.

La ministre a également passé en revue les axes importants de la communication relative au plan d’action du département et ses réalisations durant les trois derniers mois conformément au programme du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani

AMI
chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g




Banque Populaire de Mauritanie



Rubriques à la une

Recherche