. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Commissariat à la Sécurité Alimentaire: Communiqué de presse

Vendredi 7 Mai 2021 - 11:12

Conformément à l’engagement annoncé par Son Excellence le Président de la République dans son programme visant à doter le pays d’un mécanisme de coordination et de financement des interventions en matière de sécurité alimentaire et de nutrition, le décret 061-2021 instituant un Dispositif National de Prévention et de Réponse aux Crises Alimentaires et Nutritionnelles a été signé le mercredi 21 avril 2021, par Son Excellence le Premier Ministre.

Supervisé par un Comité de Programmation Alimentaire présidé par le Premier ministre et comprenant les Départements ministériels et les différents acteurs impliqués dans les réponses aux urgences, ce Dispositif est piloté au niveau du CSA par un Comité Technique Permanent appuyé par une Cellule Technique de Programmation et des instances centrales et régionales.
Ce décret réaménage et complète le cadre national de concertation sur la sécurité alimentaire, promulgué en 2002.
 

Les nouvelles dispositions fixées par le décret vont permettre :
 

       L’amélioration de la rapidité et de l’efficience de la réponse, à travers la mise en place de procédures prédéfinies liant les fonctions d’alerte précoce, de prise de décision, de planification et de coordination de la réponse et constituent une base solide pour « déclencher » les programmes d’assistance alimentaire et autres filets sociaux, à chaque fois que la nécessité se fait sentir ;

       La rationalisation de la gestion des ressources budgétaires en situation de crise alimentaire et nutritionnelle, en adoptant une approche prospective associant au Dispositif des mécanismes de financement des chocs ;

       La coordination efficace des interventions de l’Etat et de ses partenaires pour une meilleure réponse aux crises affectant la sécurité alimentaire et nutritionnelle du pays.

Le décret prévoit notamment :

       L’Etablissement d’un diagnostic concerté sur la situation alimentaire et nutritionnelle du pays définissant les priorités d’interventions ;
       Le renforcement de la supervision par le Gouvernement, à travers des Plans Annuels de Réponse et la création d’un cadre formel de partenariat renforcé.

Nouakchott, le 06 mai 2021

Cellule de communication
CSA

lecalame

chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g




Rubriques à la une

Recherche