. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Clôture d'un cours de formation sur les risques chimiques

Vendredi 11 Octobre 2019 - 19:50

Clôture d'un cours de formation sur les risques chimiques
Les travaux d'un cours de formation sur les risques chimiques ont pris fin vendredi à Nouakchott.

Organisé sous le patronage du Premier ministre, M. Ismaïl Ould Bedde Ould Cheikh Sidiya par l'Autorité Nationale de Radioprotection , de Sureté et de Sécurité nucléaire (ARSN), en collaboration avec l'Union Européenne à travers ses centres d'excellence pour la réduction des risques nucléaire, le cours a été marqué par la présentation de plusieurs exposés sur les moyens à suivre pour limiter des risques nucléaires, radiologiques, biologiques et chimiques.

Il a été aussi l'occasion pour la remise de certificats aux participants.

Dans un mot prononcé pour la circonstance, M. Mohamed Yahya Ould Ahmed Ghadhi, conseiller du Premier ministre chargé des sources d'énergie et de développement industriel, a indiqué que l'organisation d'une telle rencontre au profit de hauts techniciens et d'ingénieurs des secteurs public et privé concernés par l'élaboration des lois et de la législation relatives aux produits chimiques ne manquera pas d'élever du niveau de coordination et d'efficacité entre les secteurs public et privé pour la réduction des risques chimiques.

Il a, dans ce cadre, remercié l'Union Européenne pour son rôle actif en vue de l'appui aux activités relatives à la sureté et à la sécurité dans le domaine des risques chimiques et radioactifs. Il a en outre remercié les centres d'excellence de l'Union Européenne pour leur appui technique diversifié en la matière.

Pour sa part, le président de l'ARSN, Pr Saleh Moulaye Ahmed, a indiqué que ce cours qui a duré deux semaines a permis de présenter des exposés sur les produits chimiques abondamment utilisés dans l'industrie et qui présentent un danger considérable, les scénarios d'accidents de référence, les phénomènes dangereux sur les sites industriels de stockage ou de production et les mesures de réduction des risques.

D'autres thèmes comme les exercices de dimensionnement des effets, l'articulation des études et plans de maîtrise et de réduction des risques, la gestion des accidents et la réponse opérationnelle sur le terrain ont aussi été abordés durant le cours, a-t-il dit.

Il a enfin précisé que plusieurs participants des secteurs public et privé ont suivi cette formation qui va certainement, a-t-il dit, améliorer leurs compétences en matière des risques chimiques et aussi la coordination entre les deux secteurs public et privé dans le respect de la réglementation liée à l'utilisation des produits chimiques afin d'éviter tout risque potentiel.

De son côté, M. Thierry COZIER , Chef de coopération de l'Union Européenne en Mauritanie, a salué les efforts gigantesques déployés par notre pays pour faire face au défi des produits radioactifs, réitérant l'engagement politique très fort de l'Union Européenne dans ce cadre.

Il a dit espérer que cette formation qui a couvert l'ensemble de la problématique, en traitant les accidents industriels de référence, les mesures opérationnelles, les risques chroniques ou accidentels, les risques de pollution et la phase de retour à la normale, puisse avoir contribué de manière concrète à augmenter la capacité des structures nationales concernées en matière de prévention des risques, ainsi qu'en matière de réaction et réponse.

AMI
chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche