. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Célébration de la Journée internationale de la sage-femme sous le thème « Les chiffres parlent d'eux-mêmes »

Mardi 7 Décembre 2021 - 22:44

L'Association mauritanienne des sages-femmes a organisé, mardi à Nouakchott, une cérémonie de commémoration de la Journée internationale du plaidoyer en faveur de la profession de sage-femme, organisée cette année sous le thème « Les chiffres parlent d'eux-mêmes ».

Au cours de la cérémonie, des prix ont été distribués aux sages-femmes de sept (7) centres de santé des wilayas des deux Hodhs, et de l’Assaba, sur la base d’une étude qui a été effectuée par le ministère de la Santé en coopération avec le Fonds des Nations Unies pour la population dans les zones d’intervention du Fonds.

La secrétaire générale du Ministère de la Santé, Mme Halima Ba Yaya, a indiqué, dans son discours pour la circonstance, que la commémoration de cette journée coïncide avec la publication du rapport des sages-femmes élaboré par un certain nombre d'organisations internationales telles que le Fonds des Nations Unies pour la population et l'Organisation mondiale de la Santé, qui ont apporté la preuve de l'importance d'investir dans l'aide à la sensibilisation des sages-femmes.

Elle a ajouté que ce rapport fournit des informations détaillées sur les défis auxquels sont confrontées les sages-femmes dans le domaine de la santé maternelle prénatale, soulignant que le ministère de la Santé adopte les orientations de la communauté internationale relatives à l'amélioration de la formation des sages-femmes, à la réglementation de leur profession et à l'amélioration de leurs conditions de vie.

Pour sa part, le représentant du Fonds des Nations Unies en Mauritanie, M. Mohamed El Koury El Bout, a salué l'attention portée par le gouvernement mauritanien aux sages-femmes, soulignant le soutien du Fonds aux efforts déployés dans ce domaine ainsi que l'intérêt de former des sages-femmes dans en Mauritanie et dans les pays de la région.

A son tour, la présidente de l'Association des sages-femmes, Mme Fatima Mint Moulaye, a indiqué que l'organisation de cette journée a été reportée en raison des conditions de la pandémie sanitaire que connaît le pays, soulignant la nécessité d'investir dans la profession de sage-femme, les interventions des sages-femmes ayant empêché 67 % des décès maternels et 64 % des décès néonatals.

Il est à noter que la commémoration de la Journée internationale de la sage-femme, et qui a lieu le 5 mai de chaque année, a été décidée par la Confédération mondiale des sages-femmes en 1987 aux Pays-Bas.

La cérémonie s'est déroulée en présence de plusieurs hauts responsables du département de la Santé. AMI
chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche