. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

‘’Beitou chiar’’ (maison de la poésie) organise la 9ème édition du Festival de la Poésie Arabe

Lundi 12 Février 2024 - 16:16

Beitou chiar’’ (maison de la poésie) a organisé, lundi à Nouakchott, la neuvième édition du Festival de Nouakchott de la Poésie Arabe, avec la participation de poètes et critiques de différentes générations, en plus de leurs homologues du Mali, du Sénégal, de la Gambie et de Côte d’Ivoire.

Dans un discours prononcé à cette occasion, Cheikh Sidi Abdellah, chargé de mission au ministère de la Culture, de la Jeunesse, des Sports et des Relations avec le Parlement, a déclaré que la terre de Mauritanie a été connue au cours des siècles passés pour la poésie et les poètes, ce qui lui a valu le titre de la ‘’terre d’un million de poètes’’.

Il a, également, remercié le département de la culture de Sharjah pour l’intérêt qu’il accorde à la poésie et pour le relancer en motivant les poètes à la création dans.

De son côté, le directeur de ‘’Beit chiar’’, M. Abdellahi Sayid, a souligné que la création des conditions appropriées a contribué à la promotion de la poésie et de sa langue, grâce aux efforts de Son Excellence le Président de la République, M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, ce qui a incité à la création de prix pour l’innovation, la créativité et la préservation du patrimoine.

Il a ajouté que les fléaux actuels de l’extrémisme intellectuel et moral exigent une vision créative et culturelle solide établissant de grands projets culturels capables d’être conscients des conditions du moment historique pour s’engager dans un dialogue moral afin que la pensée, l’art et la poésie restent capables de contenir l’homme et de créer des canaux de communication entre tous.

De son côté, le président du département de la culture du gouvernement de Sharjah, M. Abdullah Al Owais, a déclaré que Son Altesse Cheikh Sultan a souhaité, à travers le lancement des maisons de la poésie, à restaurer la présence de la poésie arabe dans tous les pays arabes.

Il a souligné que la ‘’Maison de la poésie’’ de Nouakchott ne se limite pas dans ses activités aux seuls poètes mauritaniens, mais qu’elle était un incubateur pour les poètes des pays voisins afin de les encourager à produire une poésie arabe éloquente.

En marge de la cérémonie, trois poètes ont été honorés pour avoir enrichi la scène culturelle au cours de l’année écoulée.

Le démarrage de la cérémonie s’est déroulé en présence d’un conseiller de la Présidence de la République, du Président du Prix Chinguetti, d’un représentant de la moughataa de Nouakchott ouest, du Chargé d’Affaires de l’ambassade des Emirats Arabes Unis en Mauritanie et d’un certain nombre de personnes intéressées par le domaine.

AMI

chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche