. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Atelier de validation du système d’exploitation du laboratoire mobile des pays du G5 Sahel

Mardi 4 Septembre 2018 - 20:46

Les travaux de l’atelier qui permettra, deux jours durant, d’élaborer des protocoles standard régissant la mission des laboratoires mobiles propres à l’équipe mixte d’intervention rapide des pays du G5 Sahel, ont débuté mardi matin à Nouakchott.

Le protocole fixe les principes directeurs unifiés qui facilitent la coordination entre les cinq pays en cas d’urgence à travers l’élaboration et la validation des procédures de déploiement des laboratoires mobiles et la manière d’aborder les différentes situations que requiert ce déploiement dans des zones où des cas de maladies ont été enregistrés.

Le directeur du centre national de recherches dans le domaine de la santé publique, Pr Mohamed Abdallahi Ould Bellahi a souligné que le développement des procédures opérationnelles standardspour le déploiement du laboratoire mobile du G5 représente la pierre angulaire de la coopération entre les pays de ce groupe, notant que la création d’un réseau de bio-sûreté du G5 Sahel à Bamako en novembre 2017 permet de trouver un cadre unificateur pour l’échange d’expertises et la coordination des mesures de sécurité biologique entre les Etats membres de l’Organisation des pays du G5 Sahel. -

Il a précisé que l’objectif visé à travers la création de ce réseau est de relever le niveau de diagnostic des facteurs hautement infectieux et la capacité de répondre et de mettre en œuvre les critères internationaux de biosécurité et de bio-sûreté en plus de la formation sur l’administration sûre et responsable des produits biologiques.

Mme Annette Coly, Chargée d’affaire de l’ambassade d’Allemagne a, pour sa part, indiqué que la création du réseau de bio-sûreté du G5 Sahel est un exemple. C’est, dit-elle, le résultat des efforts déployés pour la lutte contre les menaces biologiques aux niveaux régional et multilatéral.

Le développement du réseau des Etats du G5 Sahel, un leader mondial dans ce domaine donne ainsi un nouvel élan à la coopération transfrontalière en matière de bio-sûreté et de bio-sécurité.

Nous renouvelons, poursuit-elle, l’engagement de la République Fédérale d’Allemagne et la confiance à nos partenaires locaux dans le domaine de la bio sécurité et de la bio-sûreté.

Avec l’atelier de développement des règles d’utilisation des laboratoires mobiles du G5 Sahel, fait- elle remarquer, nous réunissons les membres du réseau ainsi que des experts politiques, techniques et faisons un pas important vers l’utilisation du laboratoire mobile comme un instrument effectif pour la biosécurité et la bio-sûreté dans la région du Sahel.

source AMI
chezvlane

Dans la même rubrique :
< >

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche