. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Nouadhibou: La première Dame inaugure un centre de protection et d'intégration sociale des enfants

Vendredi 20 Novembre 2020 - 18:21

Nouadhibou: La première Dame inaugure un centre de protection et d'intégration sociale des enfants
La Première Dame, Mariem Mint Mohamed Fadel Ould Dah, a supervisé, vendredi matin à Nouadhibou, l'inauguration du siège du centre de protection et d'intégration sociale des enfants, dans le cadre des activités de commémoratives du soixantième anniversaire de la fête de l'indépendance nationale.

À son arrivée au siège de l'établissement, la Première Dame a été accueillie par la ministre des Affaires sociales, de l'Enfance et de la Famille, Mme Naha Haroun Ould Cheikh Sidiya, le commissaire adjoint à la Sécurité alimentaire, le wali de Dakhlet Nouadhibou, le président du conseil régional de la wilaya et le maire de Nouadhibou.
Après avoir coupé le ruban symbolique, la Première Dame a fait le tour de l'établissement, où elle a suivi des explications détaillées sur les missions du centre et de son rôle attendu en matière de prévention de la délinquance et de l'exclusion de cette frange.

Ce centre assure, par ailleurs, l'encadrement psychologique, juridique et social des groupes d'enfants les plus vulnérables, et veille à leur insertion sociale.
Dans un mot prononcé, à cette occasion, la directrice du centre de Nouadhibou pour la protection et l'intégration sociale des enfants, Mme Zeina Mint Mohamed Lemine, a souligné que la protection des enfants en situation difficile se situe au premier rang dans le programme "Taahoudati" du Président de la République, Son Excellence M. Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, qui accorde une attention particulière aux groupes sociales les plus vulnérables et les plus démunis et particulièrement les enfants.

La directrice a précisé que ce centre cherche à contribuer à la protection des enfants en situation difficile, à les réhabiliter et à les insérer dans leur milieu naturel à travers ses antennes de Kiffa, Nouadhibou, Rosso et Aleg, en plus des centres de Nouakchott au niveau de Dar Naim, d’El Mina et de Tarhil.

Elle a ajouté que ces centres offrent l'enseignement du Saint Coran et dispensent des cours d’orientation, de conseil, de revitalisation culturelle et récréative, de formation professionnelle et de sport, en plus d’une gamme d’autres services et programmes de réadaptation.

AMI
chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g




Banque Populaire de Mauritanie



Rubriques à la une

Recherche