. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Lancement des activités du Groupe des femmes parlementaires pour la promotion des droits humains

Vendredi 4 Décembre 2020 - 14:11

Lancement des activités du Groupe des femmes parlementaires pour la promotion des droits humains
Le siège de l'Assemblée nationale a abrité jeudi, le lancement des activités du Groupe des femmes parlementaires pour la promotion des droits de l’Homme.

Selon ses responsables, le Groupe a pour objectif de contribuer aux efforts déployés pour protéger et promouvoir les droits de l'Homme en Mauritanie, afin de sensibiliser, d'éduquer et de diffuser la culture des droits de l'Homme dans toute la société.

Le vice-président de l'Assemblée nationale, M. Mohamed Mokhtar Sidi Taleb Nafaa, a précisé que la formation de ce Groupe traduit le sentiment de l’énorme responsabilité qui incombe au pouvoir législatif, notamment dans le domaine de la contribution à la protection et à la promotion des droits de l'Homme.

Il a déclaré que les législateurs doivent veiller à ce que notre droit interne s'harmonise avec les exigences de protection des droits de l'Homme, des droits inhérents à la personne humaine, indépendamment de son identité, de sa localisation, de sa langue ou de sa race, en indiquant que les législateurs doivent protéger ces droits dans le cadre des lois nationales et internationales.

M. Ould Taleb Nafaa a souligné que les législateurs, dans le cadre de leur mission de contrôle, doivent assurer la mise en œuvre des politiques gouvernementales dans le domaine de la protection et de la promotion des droits de l'Homme.

Quant à la présidente du Groupe des femmes parlementaires pour la promotion des droits de l'Homme, Mme Dieynaba Abdoul Samba Korka, elle a expliqué que la promotion des droits de l'Homme est un objectif ambitieux pour tous les peuples du monde, un pilier fondamental dans les politiques de tous les pays, un critère majeur pour mesurer les progrès des nations, et une condition nécessaire à l'Etat de droit et aux institutions. Elle a déclaré que la tâche des parlementaires, représentants du peuple, les appelle à participer activement aux efforts visant à atteindre cet objectif, à la mise en œuvre des enseignements de notre religion qui honore l'humanité, conformément aux exigences des pactes et traités internationaux ratifiés par notre pays, à la mise en œuvre des dispositions de notre Constitution, et en tant qu'exigence pour toutes les forces vives du pays, en plus de sa valeur intrinsèque.

Elle a indiqué que le groupe parlementaire se réjouit de contribuer à œuvrer à un développement national durable qui n'exclut personne, et à défendre les groupes de personnes qui ont souffert de toutes formes d'esclavage, de discrimination, de marginalisation ou d'injustice. Le Groupe, dit-elle, vise ainsi à promouvoir notre unité nationale, considérant que notre diversité est une source de richesse et un facteur de force pour notre pays. Elle a indiqué que le groupe entend aussi lutter contre certaines violations des droits de l'Homme et des lois du pays, qui apparaissent de temps en temps, tels que le travail des enfants, le mariage des mineurs, la violence contre les femmes et d'autres comportements similaires.

La cérémonie de lancement des activités de l’équipe s’est déroulée en présence du ministre de la Culture, de l’Artisanat et des relations avec le Parlement, M. Lemrabott Ould Benahi, et d’un représentant des organismes des Nations Unies en Mauritanie.

AMI
chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche