. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

En conférence de presse d’après match, 24 juin, au stade de Suez : Corentin Martins explique la lourde défaite face au Mali

Mardi 25 Juin 2019 - 16:06

En conférence de presse d’après match, 24 juin, au stade de Suez : Corentin Martins explique la lourde défaite face au Mali

« La différence qu’il y a eu c’est sur le talent individuel. Sur chaque frappe pratiquement, ça fait but. On a fait vingt minutes correctes. Et quand on a pris ce premier but,  on a perdu confiance et, par conséquent, beaucoup de ballons. Les maliens nous ont pressé plus haut. Nous avons été en difficulté. Sur la deuxième mi-temps, on a eu trop d’écarts entre  nos lignes. Nous avons aussi manqué d’agressivité. Ce soir, c’est une déception. Mais il faut qu’on  relève la tête  pour aller de l’avant. Il y a un prochain match dans quatre jours. Il va falloir rectifier le tir et se projeter en avant après avoir réfléchi sur ce qui n’a pas marché , analysé et corrigé les erreurs qui ont été commises.(…)Nous avons effectué un bon début de match dans la circulation de la balle. Ce qui a une fois fait la différence, c’est le talent individuel avec deux frappes en pleine lucarne, une frappe à ras du poteau  et un penalty.

Je crois que sur  le plan mental, on devra essayer de progresser. Il faut qu’on soit costaud dans la tête. On peut prendre un but mais pas lâcher comme ça. On a perdu confiance. Le Mali a de son côté repris de la confiance avec un jeu en place. Nous avons été en difficulté…C’est difficile à expliquer. On peut faire un mauvais match. Pour qu’on puisse rivaliser avec des équipes de ce calibre  comme le Mali il faut qu’on soit à 150% et à onze. On a eu ce soir des défaillances individuelles et des contrecoups (...).Ce n’est pas la faute de notre gardien. Tous les buts  pris, c’est parce qu’on n’a pas été assez présent. L’aspect collectif a fait défaut. Ce n’est pas la faute de Souleymane (NDLR Diallo). Ce n’est pas  à cause de ça que son rendement s’en trouve remis en cause. C’est plus sur l’aspect collectif qu’on n’a pas été assez présent !!!
 

(…)C’est vrai que je n’ai pas fais débuter Bessam qui a beaucoup joué lors des qualifications. C’est un joueur qui ne joue plus depuis quatre mois suite à son départ de son club suite à des problèmes avec les supporters. Il fallait que je fasse des choix devant  et prendre des joueurs qui étaient en forme lors des qualifications, comme Adama Ba ou Ismaël Diakité. Les choix ont été faits dans ce sens, en regardant le comportement sur le terrain de Adama, Ismaël et Bessam qui ne jouait plus depuis le mois de mars(…)

lecalame

chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche