. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Dieu merci je découvre le visage " chien de garde " de Hanevy Dahah...

Mercredi 25 Mai 2022 - 21:43

Je suis encore sous le choc ! Non pas à cause de ce qu’il a dit dont chaque mot relève des tribunaux mais surtout parce que jusque-là j’avais une haute idée de Hanevy Ould Dahah fondée non pas sur ses écrits que je n’ai jamais lus car ils sont en arabe que je ne maîtrise pas mais parce qu’il a la considération d’éminents intellectuels comme mon ami Jemal Ould Yessa.

Je suis encore sous le choc ! Je pensais qu’il était le phare de la presse arabisante et je découvre que tout ce qu’Aziz lui a fait subir il le méritait certainement vu les mensonges orduriers qu’il vient d’écrire à mon sujet.

Je suis encore sous le choc ! Jugez-en par vous-même !

 

Aujourd’hui j’ai publié une photo de lui où il met en avant sa montre et son gros cigare, le même qu’on voit aux doigts de Bouamatou. Comme il ne fait pas mystère de ses liens avec lui, liens qui ont été nourris quand Bouamatou était opposant au régime azizen, j’ai estimé « qu’au moins Bouamatou n’est pas avare avec ses journalistes ». 

Il faut savoir que Hanevy ne parle pas un traître mot de français, il parle arabe et anglais et moi je ne parle ni ne lis correctement l’arabe, je comprends juste le hassania. On se lit donc par google traduction.  J’ai pu au moins l’entendre en hassania pour approcher le personnage. Je croyais qu’il incarnait le journaliste droit, courageux, opposant martyrisé par le pouvoir azizien.

Je savais qu’il allait recevoir sur-le-champ ma publication et je viens de comprendre pourquoi les gens ont peur de lui...

Vu ses mensonges, sa méchanceté, il est ce qu’en français on appelle « une langue de pute ». Il aurait pu écrire un mot en plaisantant mais apparemment cela l’a touché comme si c’était un crime de soupçonner qu’il puisse être entretenu par Bouamatou. A le lire, il est devenu ami du redoutable homme d'affaires, certainement pour ses beaux yeux et ses gros cigares. Je tiens à dire que je n'ai rien contre Bouamatou. Jadis avant d'être connu, je lui avais même écrit une lettre publique baroque pour financement car on me disait qu'il était un mécène. Jamais eu de réponse certainement car ce n'est pas arrivé jusqu'à lui. 

J'ai tout simplement horreur des journalistes entretenus qui veulent avoir un train de vie royal et justifier cela par leur indépendance financière tombée du ciel, un ciel obscur et impénétrable sous peine de déclencher leurs morsures de chiens enragés pour la circonstance...

 

Ci-contre ce qu’il a dit à mon sujet.

​Il prétend que j’ai travaillé pour lui, qu'il m'a logé et qu’il m’a grassement payé.

Je le mets au défi de prouver cela. Si j’ai travaillé pour lui en tant que journaliste il doit y avoir trace de mes écrits. Il est incapable d’en sortir un seul ! Ensuite, qu'il nous sorte un message en rapport avec son financement. 

Voilà la vérité en attendant d’aller devant les tribunaux. Il y a plus de 12 ans, j’étais alors un jeune blogueur sans site mais l’un des plus lus sur Cridem et ailleurs. Je venais de divorcer et la mère de mon fils est allée en côte d'Ivoire. J’ai déjà raconté l’histoire sur internet. J’avais honte de rentrer chez papa maman et j’ai préféré habiter dans une chambre sans eau ni courant chez les artistes plasticiens de Mauritanie. Ils peuvent d'ailleurs témoigner que je ne pouvais pas être à la maison des artistes et chez Hanevy. J’écrivais jour et nuit et je courais dans les cyber pour envoyer mes articles à Cridem et Canalh.

Je cherchais du travail pour payer ma chambre. Je suis allé voir Ahmed Ould Cheikh du Calame chaque jour pendant une semaine. Je voulais une petite chronique. Il ne m’a rien donné certainement car j’étais un soutien d’Aziz contre le FNDD. Il m'a jamais dit non mais au bout d'une semaine, j'ai compris et je ne suis plus revenu.

Je ne sais plus comment quelqu’un m’a dit que Hanevy Dahah cherchait quelqu’un pour diriger sa page Taqadoumy en français sachant qu’il ne comprend pas un traître mot de français. Je suis venu le voir dans une grande maison et je lui ai dit que j’étais partant mais vu ma situation précaire je cherchais un appartement. Il m’a dit qu’il y avait au 1er un appartement libre. En fait cet appartement était occupé par un jeune bras droit actuellement de Ahmed Yahya à la FFRIM. On peut comprendre qu'il ne voulait pas de colocataire. Je n’ai donc jamais habité là-bas.

 

Quant au travail, comme j’avais un vieil ordinateur, Hanevy m’a donné un portable tout neuf qu’il avait rapporté des USA. Il en avait plusieurs pour ses collaborateurs. Nous n’avons jamais parlé d’argent à aucun moment. 
J’ai pris l’ordinateur mais j’ai compris que je ne pouvais pas publier mes articles sans l’aval du jeune qui habitait au 1er étage ; apparemment son cousin... Comme la confiance ne régnait pas, le lendemain je lui ai rendu son portable encore sous l’emballage et on s’est quittés en bons termes.

Tout ce qu’il a dit à ce sujet est faux et donc je ne pouvais pas aller me droguer et boire dans son local. D'ailleurs, il suffit de demander à quelqu'un des services de renseignements et on vous dira que je vis seul depuis très longtemps avec très peu d'amis face auxquels l'animal Hanevy ne vaut pas un de leurs cheveux. Et si j’étais ce drogué dont il parle, mes écrits seraient tout autres or à l’époque, j’écrivais jour et nuit des articles sur tous les sujets. 1727 articles entre 2009 et 2017 sur https://chezvlane.blogspot.com/. Ensuite j'étais fatigué d'écrire tous les jours, j'ai créé www.chezvlane.com où je tiens une chronique de temps en temps en fonction de l'actualité.



 

2-  Ensuite il dit que je suis venu lui demander de l’aide pour mon frère. En effet, mon frère était à la tête d’une entreprise espagnole Mixta qui construisait des immeubles en Mauritanie. Dès qu'il a commencé à réussir, quelqu'un proche Aziz a voulu lui mettre des bâtons dans les roues et prendre sa place. Il a convaincu les espagnols que mon frère n'était personne et qu'ils feraient mieux de traiter avec lui bien introduit. Les espagnols ont dit que le problème est qu'il faut lui payer ses droits sachant que c'est lui qui a tout fait à partir de zéro et les contrats sont clairs. Plusieurs dizaines de millions. Le monsieur n'a pas voulu, il a menacé mon frère et il est allé dire à Aziz que mon frère ne voulait pas lâcher les droits d'une entreprise espagnole qui risquait de partir. Mon frère a évité la prison de peu. L’ affaire est publique. J'ai même attaqué médiatiquement le procureur général de l'époque.

https://chezvlane.blogspot.com/2010/05/le-procureur-general-mele-une-affaire.html

La justice étant en arabe, on avait besoin de Hanevy pour contrer la désinformation car il était opposant. Nous avions à l’époque fait une vidéo de mon frère dans la police des crimes économiques où il en appelait au président face à ce qu’il subissait injustement car Aziz a été lui-même trompé.

https://chezvlane.blogspot.com/2010/05/urgent-zeidaneosa-en-appelle-aziz.html

Il a été libéré et il faut savoir que celui qui a été mis à sa place est actuellement poursuivi par Interpol en cavale quelque part dans le monde certainement car il a un passeport avec un nom écrit autrement.

https://chezvlane.blogspot.com/2013/05/interpol-ould-filali-file-langlaise.html

Afin d’éviter que Hanevy soit désinformé et comme je le croyais grand journaliste, nous sommes allés le voir chez lui une fois et il nous a écoutés. Il n’a jamais rien dit de mal sur mon frère à propos de cette affaire. Merci

Voilà tout.  

 

Je suis vraiment triste de découvrir que ce type ne vaut rien,  c’est juste un misérable mercenaire de la plume de la pire espèce. Il dit qu’il est opposé aux militaires des années de braise mais ce qu’il fait de sa plume est criminel, même les prostituées ont l'excuse de la misère. Lui n’a aucune excuse. Il est l’ami de Bouamatou, il est hamdoullah connu à l’abri du besoin, il aurait pu m’attaquer en plaisantant. Au lieu de ça, il a bondi comme une hyène qui défend son maquillage de lion.

Ce type s'il était militaire dans une dictature, il aurait été un tortionnaire. C'est un menteur, psychologiquement sale, une plume au service de la méchanceté et de la jouissance d'avoir le pouvoir de salir en toute impunité dans un pays où la majorité croit n'importe quoi et chacun a peur d'être pris pour cible. Je comprends qu'il n'a pas eu besoin de Bouamatou pour la Rolex, il était déjà sur le trottoir du net avant lui.

Il ne sait pas à qui il a affaire. Ce qu'il dit me fait mal juste car je découvre qui il est. Je l'admirais comme grand journaliste du monde arabisant. 

 

Apparemment il a le complexe de l’ex pauvre. Il dit qu’il avait déjà une Rolex. Je n’ai pas la culture de son monde pour apprécier cette ferraille bling bling des nouveaux riches. Je n’envie que les âmes nobles et discrètes. Je me flatte d’avoir connu la misère pour rester fier et je n’avais qu’une rue à franchir pour vivre sous la clim de mes parents. L’animal ne sait pas qu’à 16 ans j’avais un passeport diplomatique et je n’ai connu de l'aéroport de Nouakchott que le salon diplomatique jusqu’à ma majorité.

L'animal ne sait rien de moi. Que peut-il savoir de Vlane, quelqu'un qui ne lit pas un mot de français ? Lui répondre c’est me salir et j’ai reçu mille messages me disant que le laisser tranquille. On verra si je vais perdre de l’argent à prendre un avocat contre lui. 

J’invite le jeune qui habitait au 1er étage à témoigner que je n'ai jamais habité là-bas et je n’ai jamais travaillé ni été payé par cet animal de Hanevy.
Pauvre Bouamatou qui s’affiche avec cette créature. En vérité c’est comme s’il s’affichait avec un chien de garde avec une Rolex au poignet et son cigare à la bouche.

Je croyais que ce type était un grand journaliste, je découvre que c’est un mercenaire de la pire espèce. Pauvre monde arabisant mauritanien qui n’a que ce genre de créature pour être informé. Je ne vais même pas traduire ce texte en arabe. Tant pis pour ceux qui avalent les excréments verbaux de Hanevy Porta Potty...

Workhast

VLANE AOSA

Dans la même rubrique :
< >

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche