. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Cherté de la vie : L’ONG « Un Pour Tous et Tous Pour un » sonne la charge

Samedi 3 Avril 2021 - 11:18

L’Ong « Un pour tous et tous pour un » a tenu ce vendredi 2 avril à midi un point de presse dans son siège social situé au PK 8, non loin de la célèbre boutique Jumbo. Une rencontre axée sur la cherté de la vie et l’augmentation galopante des prix des denrées de première nécessité.
 

Face aux membres et sympathisants de cette organisation, la présidente Habi Bâ a indiqué que cette rencontre entre dans le cadre des préparatifs du sit-in qu’elle compte organiser, le 7 avril, devant le palais présidentiel pour protester contre la hausse effrénée des prix des produits de première nécessité et l’absence de la part du gouvernement de mesures visant à contenir cette autre pandémie. Dans son propos, Habi Bâ a rappelé que son Ong, comme bon nombre de citoyens, avaient accueilli, avec espoir l’annonce de la ministre du commerce de la signature d’une convention entre le gouvernement et les fournisseurs aux termes duquel ces derniers procéderaient à la baisse des prix de certains produits vitaux.

Mais, se hâte-t-elle de regretter, au lendemain de cette annonce, au lieu de baisser, les prix ont continué flamber. Et pour étayer son propos, la présidente de l’Ong « Un pour tous et tous pour un » s’appuie sur l’enquête menée par son organisation auprès de trois des plus grands marchés de Nouakchott et qui ont révélé, qu’entre 2019 et 2021, les prix de certains produits comme le riz, l’huile, le sucre, la viande rouge, la viande blanche, les pâtes, le lait en poudre, ont connu une hausse allant de 23 à 71%. « Une situation intenable et inacceptable parce qu’aujourd’hui, la majorité des ménages qui vivaient dans la précarité ont vu leur situation s’aggraver ; beaucoup de familles peinent aujourd’hui à chauffer deux fois la marmite en vingt-quatre heures », s’alarme Habi Bâ.
 

Face à cette situation, l’Ong interpelle les pouvoirs publics et leur demande, à la veille du mois béni du Ramadan de faire un geste à l’endroit des populations, en particulier les plus démunies fortement affectées par l’impact de la pandémie de la COVID 19. Nous invitons le gouvernement à agir vite, avant qu’il ne soit trop tard car si car le peuple décide de prendre ses responsabilités, rien ne l’arrêtera, personne n’est épargnée par cette flambée des prix, avertit madame la présidente qui a profité de l’occasion pour lancer un appel pressent aux Ongs de la place et à tous les citoyens épris de paix et de justice à se mobiliser pour faire pression sur le gouvernement afin d’endiguer la spirale de l’augmentation  des prix. 


lecalame.info


chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche