. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Session de formation des journalistes spécialisés dans le domaine judiciaire

Vendredi 19 Octobre 2018 - 17:53

Session de formation des journalistes spécialisés dans le domaine judiciaire
Les locaux de l’Ecole Nationale d’Administration de Journalisme et de la Magistrature (ENAJM) a abrité vendredi la clôture d'une session de formation au profit de 15 journalistes spécialisés dans le domaine judiciaire organisée par l’ENAJM en collaboration avec le Projet ‘’Etat de droit’’ relevant de l’Union Européenne.

Le secrétaire général du ministère de la culture, de l’artisanat et des relations avec le parlement, Dr Ahmed Ould Bah Ould Sid Ahmed, a précisé que le département accorde une grande importance à l’amélioration de l’expertise des hommes des médias et encourage leur aspiration à la spécialisation. Il a souligné que la presse judiciaire revêt un intérêt majeur car elle traduit la complémentarité entre le pouvoir judiciaire, qui veille à la réalisation de la justice et à l’application des lois d'une part et le quatrième pouvoir, les medias dont l’influence et le rôle de contrôle s’accroissent de jour en jour, d'autre part.

Il a ajouté que le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz voue une importance capitale à la consécration de la liberté de la presse et à la professionnalisation des journalistes sur qui l’on compte beaucoup pour éclairer l’opinion publique de manière responsable permettant d'accompagner les chantiers de construction que le pays connait dans plusieurs domaines.

A son tour, le directeur de l’ENAJM, Dr. Mohamed Ould Abdel Kader Ould Elada, a indiqué que cette session s’inscrit dans le cadre des missions visant l’amélioration des compétences des journalistes en vue e rapprocher les prestations judiciaires, de stimuler les performances des hommes des medias et de renforcer la culture juridique et judiciaire des journalistes.

Pour sa part, le coordinateur du ‘’Projet Etat de droit’’, M. Christophe Courtin, a fait remarquer que les medias jouent un rôle de premier plan, insistant sur la nécessité de familiariser les journalistes et partant l’opinion, avec le jargon juridique et judiciaire.

Le magistrat Haroun Ould Ideyghbi, procureur de la République près la Cour d’appel a, au nom des formateurs, apprécié ce genre de sessions de formation qui représentait auparavant une doléance des magistrats et souhaité que ces formations se poursuivent à l’avenir.

Les bénéficiaires ont, quant à eux, exprimé leur satisfaction par rapport aux exposés et conférences qu’ils ont suivi cinq jours durant, dispensés par des experts judiciaires et dans le domaine de l’information et de la communication.

source AMI
chezvlane

Dans la même rubrique :
< >

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche