. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Mobilisation contre l’arrestation de deux journalistes

Jeudi 9 Août 2018 - 18:33

Mobilisation contre l’arrestation de deux journalistes

Plusieurs journalistes et défenseurs des Droits de l’homme ont participé à une mobilisation ce jeudi, devant le Commissariat spécial de la Police judiciaire à Nouakchott protestant contre l’arrestation de deux confrères, Babacar Baye Nidaye (Droite) et Mahmoudi Ould Mohamed Seyboutt (Gauche), respectivement rédacteur en chef de Cridem  et directeur de publication de Taqadoum , deux sites d'information indépendants.

 

Les participants scandaient : « Libérez Babacar…Libérez Seybout » et dénonçaient « l’entrave » à la liberté de la presse.

 

« Nous réclamons la libération de nos collègues. Nous condamnons la façon dont ils ont été arrêtés et menottés dans la rue », a déclaré Ali Mheimid, un journaliste participant.

 

Lire:  Mauritanie : Biram Abeid, déféré au Parquet

 

La femme de Babacar Ndiaye à affirmé à Alakhbar : « Nous n’avons aucune information sur Babacar, depuis son arrestation. La Police lui interdit de recevoir des visites, même de la famille ». Soya Watt d’ajouter : « Nous ne savons rien de son état de santé et de comment il est traité. Nous ne savons pas si la nourriture et les médicaments que nous remettons à la Police lui parviennent. ».

 

Oumoul Mouminine Mint Seybout, sœur de Mahmoudi Ould Mouhamed Seyboutt, a dit à Alakhar : « La Police refuse de m’accorder même une seconde pour voir mon frère et de s’enquérir de son état. Je l’ai simplement aperçu à travers la vitre du véhicule de la Police qui le ramenait récupérer son ordinateur ».  Le site Taqadum, a rapporté ce jeudi que la Police a perquisitionné le domicile de Mahmoudi Ould Mohamed Seyboutt, et saisi son ordinateur.

 

La Police a empêché de prendre des images de la mobilisation et arrêté puis libéré deux journalistes qui couvraient l’événement.

 

Les journalistes Babacar Baye Nidaye et Mahmoudi Ould Mouhamed Seyboutt ont été arrêtés mercredi suite à la plainte pour diffamation de Gamal Ould Mohamed, un avocat mauritanien basé à Paris.

source alakhbar.info

chezvlane

Dans la même rubrique :
< >

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche