. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Le Président pose la première pierre d’une exploitation laitière intégrée

Jeudi 7 Décembre 2023 - 21:54

Son Excellence le Président de la République, Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, a posé, jeudi à Nema, la première pierre d’une ferme laitière intégrée dans la zone «Behga» dans la moughataa de Nema.

Cette ferme, relevant de la Mauritanienne de produits animaux, mise en œuvre par le génie militaire, a pour objectif de contribuer à la valorisation des produits animaux en œuvrant à l’amélioration de la production laitière dans cette zone pastorale.

La ferme modèle, qui a coûté 1 milliard et 400 millions MRO, sera en mesure de produire 3 000 litres de lait par jour.

Elle comprend des salles pouvant accueillir jusqu’à 240 vaches, une salle de traite automatique, une salle d’accouchement et d’isolement vétérinaire, des magasins pour la conservation du fourrage concentré, en plus des bâtiments administratifs, une ferme pour la production de fourrage vert par irrigation à pivot, ainsi que des équipements et des mécanismes modernes pour la mécanisation de l’agriculture.

Son Excellence Monsieur le Président de la République a suivi des explications sur les objectifs de cette ferme et des rôles qu’elle est censée jouer pour valoriser notre élevage.

Dans un mot prononcé pour la circonstance, le ministre de l’élevage, M. Ahmedeit Ould Cheine, a indiqué que ce projet s’inscrit dans une démarche intégrée visant à introduire des méthodes modernes pour augmenter la productivité, améliorer les conditions de collecte et de transformation du lait afin d’augmenter la valeur ajoutée et de maîtriser les chaînes de production.

Il a ajouté que le secteur a achevé la construction de cinq fermes intégrées à Timbedra, Guérou, Kaédi, Sélibabi eDafaa, notant que les travaux sont actuellement en cours pour construire 11 centres de collecte de produits laitiers et trois nouvelles fermes intégrées pour un coût 1 milliard 700 000 MRU.

‘’Ces travaux se déroulent à un rythme accéléré pour réhabiliter l’entreprise mauritanienne de produits laitiers à Nema et redémarrer son usine sur une base durable’’, a-t-il déclaré, en mettant en œuvre une structure efficace pour la gestion des installations et en acquérant de nouveaux équipements pour diversifier les produits afin que l’entreprise puisse reprendre la production au début de l’année prochaine.

M. le ministre a souligné que le secteur travaille actuellement à la vaccination de 2 millions 400 000 bovins, en plus de 11 millions d’ovins, contre la pneumonie et la peste des petits ruminants.

Parallèlement, le secteur s’emploie à renforcer les capacités de diagnostic précoce des maladies animales à travers la construction et l’équipement de deux laboratoires régionaux à Nema et Rosso, en plus d’un troisième mobile, tout en équipant les laboratoires centraux à Nouakchott, et après avoir construit de 90 enclos pour vacciner le bétail.

Il a, enfin, affirmé que le secteur de l’élevage est l’un des leviers les plus importants de l’économie nationale, car le pays dispose d’environ 30 millions de têtes de bétail, qui contribuent à environ 10% du PIB et fournit 11% de l’emploi à l’échelle nationale.

AMI

chezvlane

Chroniques VLANE | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | Actualités de l'opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | TRIBUNE LIBRE | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g





Rubriques à la une

Recherche