. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Visite du president: Le Gorgol se mobilise

Samedi 14 Novembre 2020 - 10:07

Depuis quelques jours, le Gorgol est en ébullition. Et pour cause, la visite du président de la République dans la région pour donner le coup d’envoi de la rentrée scolaire 2020 – 2021. Dans les différentes Moughataa, les préparatifs vont bon train. Les cadres et élus locaux rivalisent d’ardeur.
 

Trois réunions se sont déjà tenues à Nouakchott pour sensibiliser les ressortissants de la région.

D’abord au siège du parti UPR. Le président du parti a convié les acteurs politiques à une réunion de préparation au cours de laquelle le programme de la visite a été dévoilé avant le départ du président du parti pour le Gorgol.

Ce fut ensuite le tour de Mme Bâ Coumba de convoquer chez elle, une grande réunion de tous les acteurs politiques de la Moughataa centrale mais aussi de toute la Wilaya. Une occasion pour la ministre conseillère à la présidence de la République d’inviter les cadres et élus à se mobiliser pour la réussite de la visite du Rais. La dame est connue pour les moyens financiers, matériels et humains qu’elle mobilise à pareilles circonstances. Très peu de cadres ont brillé par leur absence à cette réunion au cours de laquelle les ressortissants se sont engagés à donner un cachet particulier à cette visite du président de la République qui, en plus du coup d’envoi de la rentrée scolaire s’intéressera aux questions de l’agriculture et autres.
 

La 3e réunion s’est tenue, à l’ancienne maison des jeunes de Nouakchott sous la présidence du Wali de la région. C’est devenu une tradition que le chef de l’exécutif régional qui reçoit le président de la République dans sa circonscription de réunir tous les cadres et élus pour leur demander de ne ménager aucun effort pour la réussite de l’accueil. Une manière de grapiller des moyens auprès des ressortissants de la région, en plus, bien évidement de ceux disponibilisés par le gouvernement pour l’accueil et le séjour du Rais. Le Wali les place tous devant leur responsabilité. Et comme beaucoup veulent figurer sur les bulletins de renseignement des autorités administratives et de sécurité, ils n’hésitent pas à mettre la main à la poche. On se rappelle quelque peu des « Visitations  » du temps du PRDS d’Ould Taya. Chassez le naturel, il revient au galop ! 

 

Interview express avec Ebbabe Begnouk, député ADN de Kaédi
 

- Le président de la République va donner le coup d’envoi de la rentrée scolaire 20/21 au Gorgol. Comment se prépare l’accueil ?
 

Ebbabe Begnouk: Depuis que l’information est connue, la région est en ébullition, tous les acteurs politiques et cadres de la région s’organisent pour le succès de cette visite. Au niveau de notre parti, Alliance Démocratique Nationale, le président Yacoub Ould  Moine a instruit les élus et cadres pour organiser des réunions de sensibilisation et de mobilisation. Nous n’épargnerons aucun effort pour réussir cette visite que le Rais nous fait l’honneur d’effectuer au Gorgol pour marquer la rentrée scolaire. Le jour J, les populations sortiront pour réserver un accueil à la hauteur de l’hôte et de l’évènement.
 

-L’objectif de ce déplacement au Gorgol est  de donner, dans la Mougataa de M’Bout, le coup d’envoi de la nouvelle année scolaire. Que représente pour vous cet évènement ? 
 

-Vous savez que dans les engagements électoraux du président de la République figure en bonne place l’éducation. Pour renforcer l’unité nationale et la cohésion sociale, le président Ghazwani a pris l’engagement de créer une école républicaine ouverte à l’ensemble des fils et filles de ce pays. Et pour réussir ce pari du Rais, nous nous attendons à la réhabilitation de l’école, des enseignants, à travers l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail sans lesquelles le reste ne peut pas suivre. Comme vous le savez bien, repenser l’école, c’est envisager la société de demain. L’évènement est donc très significatif dans la mesure il traduit une réelle volonté politique du gouvernement. Au Gorgol, on ne peut pas oublier le rôle de l’agriculture, le président de la République ne manquera pas de s’y attarder afin d’en connaître les difficultés. Au cours de la réunion des cadres qu’il va présider à Kaédi, l’ensemble des préoccupations des populations seront passées aux cribles. Nous espérons qu’une suite favorable leur sera accordée par le gouvernement.

-Quel rôle les élus que vous êtes pourraient jouer dans ce chantier ?
 

- Avant d’être élu, nous sommes avant tout des parents d’élèves, nous souhaitons la réussite de nos enfants et pour cela, il faut que toutes les conditions optimales soient réunies. En tant qu’élus ensuite, nous allons accompagner le gouvernement à travers le ministère de l’éducation. Nous sensibiliserons les parents d’élèves et feront le plaidoyer pour que toutes les conditions nécessaires soient réunies et mises à la disposition de nos écoles. Nous y veillerons fortement.

lecalame.info

chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g




Banque Populaire de Mauritanie



Rubriques à la une

Recherche