. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Tournée grandiose du khalife général de la Ghadiriya à Nouadhibou

Dimanche 5 Novembre 2017 - 17:01

La visite que le khalife général de la ghadiriya en Afrique, Cheikh Ayah Ould Cheikh Taleb Bouya Ould Cheikhna Cheikh Saad Bouh effectue à Nouadhibou depuis le vendredi 03 novembre, restera gravée dans les mémoires.
 

A son arrivée, il a été accueilli au poste de police par une foule nombreuse composée de « Ehel Sahel », d’hommes d’affaires et de disciples du Cheikh. Le défilé s’est par la suite ébranlé vers le domicile du Cheikh en parcourant les principales artères de la ville.

Le soir, ce fut autour des notables tribaux et des ensembles installés à Nouadhibou de rendre visite au vénérable Cheikh dans sa résidence au quartier Socogim. Les offrandes, qui se comptent par dizaines de chameaux, témoignent de l’estime que les populations de Nouadhibou vouent à ce Cheikh.

Ensuite, une soirée grandiose a été organisée en l’honneur du Cheikh, au restaurant gastronomique Halima, à Lereguib, par Moulay Abass Bouguerbal, homme d’affaires et consul honoraire du Sénégal à Nouadhibou.

L’éloquence de l’animateur de cette soirée, Baye cheikh Yerim seck secretaire et interpréte du khalife, et la présentation qu’il a faite de Cheikh Cheikhna Saad Bouh, de son fils Cheikh Taleb Bouya et du khalife Cheikh Ayah, a été agréablement appréciée par l’assistance,surtout cette présentation de la ghadiriya ssadiya,branche de la Vadiliya l’une des écoles du soufisme la plus importante de l’afrique de l’ouest.

La manifestation religieuse a été agrémentée par la présence des consules du Maroc, de l’Algérie et du Sénégal.

Prenant la parole au nom du Cheikh, son fils aîné Abdelaziz Ould Cheikh Ayah a placé l’événement dans son contexte de tournée du Cheikh au Sahel et de rencontre avec les disciples comme il est de tradition depuis plusieurs décennies.

Prenant la parole, le Cheikh Ayah devait mettre l’accent sur les relations séculaires entre la Mauritanie et le Sénégal et souligner que ces rapports de bon voisinage doivent être entretenus par les gouvernements des deux pays. Il a lancé un appel aux présidents Mohamed Ould Abdel Aziz et Macky Salle pour résoudre, par le dialogue et la concertation, les problèmes susceptibles d’entacher ces relations fraternelles.

Sidmhamed Ould Mhaymed

source AMI

chezvlane

Dans la même rubrique :
< >

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | désintox | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une


Recherche

Pendant ce temps...