. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Suite à ma précédente sur les accidents et Enquêtes, Mohamed S-B qui semble suivre le développement de l'affaire de l'avion ukrainien abattu par les iraniens me demande de l'éclairer sur la suite des enquêtes, sur les indemnisations et pourquoi les p

Vendredi 17 Janvier 2020 - 22:00

Suite à ma précédente sur les accidents et Enquêtes, Mohamed S-B qui semble suivre le développement de l'affaire de l'avion ukrainien abattu par les iraniens me demande de l'éclairer sur la suite des enquêtes, sur les indemnisations et pourquoi les p
Les ministres de la culture du G5 Sahel ont adopté aujourd'hui vendredi à Ouagadougou au burkina Burkina Faso la Déclaration de Ouagadougou sur la contribution de la culture à la prévention et à la lutte contre l'extrémisme violent dans les pays du G5 Sahel au cours de la conférence des ministres en charge de la culture de ces pays qui s'est tenue du 15 au 17 janvier dans la capitale burkinabé.

Notre pays est représenté à cette rencontre par le ministre de la culture de l'artisanat et des relations avec le parlement, Dr.Sidi Mohamed Ould Ghaber, accompagné d'une importante délégation de son département.

Les Ministres en charge de la culture du Mali, de la Mauritanie, du Niger, du Tchad et du Burkina Faso, réunis à Ouagadougou le 17 janvier 2020 dans le cadre du G5 Sahel ont reconnu les efforts des États membres du G5 Sahel concernant la définition de leurs politiques et stratégies de développement culturel ainsi que le soutien procuré par le partenariat sous régional, régional et international.

Ils ont exprimé à cette occasion, leur préoccupation quant à l’insuffisance des budgets alloués au secteur de la culture dans les cinq États membres, et ont réitéré la prise en compte du volet culture dans la stratégie de développement et de sécurité du G5 Sahel et les projets prioritaires définis dans le Projet d’Investissement Prioritaire (PIP) du G5 Sahel avant de réaffirmer la nécessité de la promotion des systèmes de valeurs en partage au sein de leurs communautés, non seulement pour la paix mais également pour le développement durable.

Ils ont décidé, par le biais de la coopération Sud-Sud, de conjuguer leurs compétences, ressources et expériences en vue de la prise en compte effective des systèmes de valeurs culturelles partagées, de manière à assurer leur utilisation pour construire un vivre ensemble harmonieux dans leur espace commun. Enfin, ils ont salué le soutien des partenaires techniques et financiers pour la mobilisation des ressources et la mise en œuvre des objectifs du PIP dans le cadre du plan triennal 2019 – 2021.

AMI
chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche