. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Sebkha : Renforcement des capacités des jeunes

Dimanche 15 Septembre 2019 - 21:54

Vingt jeunes (10  garçons et 10  filles) en situation de vulnérabilité, dans le département de Sebkha, ont bouclé, le 12 septembre 2019, grâce au projet de Prévention de conflits et de Promotion du Dialogue Interculturel, une session de formation et de renforcement de capacité dans les métiers de plâtre et de décoration de maisons. Cette opération, initiée et exécutée par  l’Association Développement Social Intégré et l’Association pour la Promotion de la famille et l’enfant, permettra une insertion de ces jeunes issus de milieux défavorisés dans la vie active.

Madame Hawa Fall, présidente de l’ADSIM, s’est d’abord employée à remercier le projet Prévention, pour son assistance qui a permis de former des jeunes filles sans soutien et dans le besoin, pour la confiance placée en son association qui a su prouver ses capacités d’exécution de projets sur le terrain. Pour Mme Hawa Fall, cette initiative  revêt une importance particulière et constitue une occasion privilégiée de   se rappeler les efforts fournis et les défis à relever en matière de renforcement des capacités des jeunes.
« Notre présence ensemble, autorités administratives, élus locaux, représentant de la Prévention de conflits et de Promotion du Dialogue Interculturel, représentants des organismes internationaux  et acteurs de la société civile à cette cérémonie démontre si besoin en est l’importance accordée par les pouvoirs publics à la promotion des jeunes qui constituent un groupe social vulnérable pour leur assurer une pleine participation au processus du développement national ».

Pour Mme Fall, « ce projet intervient dans un contexte marqué par une volonté politique clairement affirmée, concrétisée par la mise en place d’une stratégie nationale pour la jeunesse, la création d’un Haut Conseil de la jeunesse en 2015 et l’adoption par le gouvernement d’une stratégie de croissance accélérée et de prospérité partagée en 2017 qui accorde une priorité à la jeunesse ».
En effet, malgré les efforts fournis en matière de promotion des jeunes, la prise en compte des besoins des jeunes qui représentent 61% de la population et leur protection contre la culture de l’intolérance et de la radicalisation va nécessiter, indique-t-elle, davantage d’actions en matière de formation et de création d’emplois.

« C’est pourquoi, nos associations sont engagées pour contribuer à relever ce défi qui interpelle les pouvoirs publics mais aussi les organisations de la société civile à travers la mise en œuvre du présent projet de formation de 10 jeunes garçons et 10 jeunes filles en plâtre et décoration de maison ».

Lors de la formation, l’accent a  été mis sur la qualité des cours théoriques et pratiques ainsi que sur un programme de stages pratiques permettant aux jeunes de pratiquer sur chantier sous la supervision du formateur. Ce qui va contribuer à l’atteinte des objectifs du projet et de faciliter la création d’emplois décents et permanents, dans un domaine comme le plâtre et décoration de maison où la demande est forte et les prestations sont rentables.
La présidente d’ADSIM a profité de l’opportunité pour remercier le Hakem ainsi que le Maire de sebkha pour leur disponibilité et leur soutien aux efforts de l’association.

AMI
chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche