. chezvlane



un grain de sable pour secouer la poussière...

Rosso : L’AMCS pour la mise en valeur du projet Maitrise d’Ouvrage Renforcée des services Environnementaux

Mercredi 27 Mars 2019 - 08:50

Rosso : L’AMCS pour la mise en valeur du projet Maitrise d’Ouvrage Renforcée des services Environnementaux
La ville de Rosso, au sud du pays a abrité, ce lundi 25 Mars, les travaux du lancement du projet Maitrise d’Ouvrage Renforcée des Services Environnementaux (MORSE).

MORSE est une approche qui compterenforcer les compétences des agents et des élus dans leurs missions d'une part élaborer une planification stratégique pour les services environnementaux des communes sur la base des documents de planification et des expériences existants.
Il s’agit d’un projet qui proposera aux communes des solutions techniques sur l’assainissement et la protection de l’environnement. Du coup, des solutions adaptées au contexte de chaque territoire qui devront être validées auprès des instances de concertation et du conseil municipal.

Cette expérience s’inscrit en continuité et en complémentarité du programme intercommunal de renforcement des communes dans la maîtrise d’ouvrage et la gestion des services locaux (PIROG) et des démarches de renforcement de la maîtrise d’ouvrage communale menées précédemment dans le Trarza et le Brakna.

C’est en cohérence avec les actions de coopération décentralisée menées par l’Agglomération Grand Paris Sud.

L’objectif général de cette action est de contribuer à la croissance verte et inclusive par l’amélioration de la bonne gouvernance des communes mauritaniennes.

De manière plus spécifique, il s’agit de renforcer la bonne gouvernance des services environnementaux communaux par un dispositif mutualisé d’appui à maîtrise d’ouvrage et par la consolidation des mécanismes de concertation.
Pour répondre à ces objectifs, cette action prévoit la réalisation de quatre résultats qui seront matérialisés par les résultats.
D’abord, la maîtrise d’ouvrage communale renforcée par un dispositif mutualisé d’appui. Ensuite, la dynamique de concertation qui sera pérennisée au sein et entre les communes de l’AMCS.

Puis, améliorer le cadre de vie des populations par le développement de l’accès à des services publics environnementaux optimisés d’assainissement et de gestion des déchets. Et enfin, des enseignements et des pratiques du projet qui seront capitalisés et diffusés au sein de l’AMCS, au niveau national et international.
Pour l'instant, le projet couvre six communes de l’Association mauritaniennes des communes du Sud les communes à savoir Rosso, Boutilimit, Keur-Macène ,Boghé, Méderdra et Tiguent, pour une durée de 36 mois. Des actions préliminaires ont démarré depuis le 1er février dernier.

Le recadrage du projet avec le GRET, l’un des principaux partenaires ,la préparation des TDRs pour le recrutement du personnel de l'équipe du projet , la préparation d'une note d’ orientations pour la phase de diagnostic des besoins de renforcement de la maîtrise d'ouvrage communale, sont quelques unes des principales activités mises en œuvre .
Ont participé les dix maires des communes membres de l'Association Mauritanienne des Communes du Sud.

C’est sous la présidence du maire de Rosso et d'ailleurs président de l’AMCS, Monsieur Bamba Ould Dramane que les participants ont passé en revue les grands axes du projet PIROG dont Mederdra, Keur-Macène et Tiguent ont été les communes ciblées.
Le maire de Rosso a salué cette expérience qui selon lui contribuera de façon adéquate au développement local. Ould Dramane a adressé ses vifs remerciements aux partenaires de l'AMCS en particulier l'UE, GPS et Gret pour les grands efforts consentis dans le développement local.

Pour sa part, Monsieur N’Dongo Abderrahmane, le représentant du GRET, a fait l’historique du GRET, son rôle, ses activités, ses réalisations en Mauritanie. Il a part la suite parlé du parallélisme GRET avec les plans et projets communaux.
Quant à Monsieur NIANG Ibrahima coordinateur et chef de projet MORSE a fait une présentation succincte de certains axes dont le contexte du projet, ses acteurs, les activités à réaliser. En plus, il a parlé des fonds d’investissement et de la répartition du budget.
Et au terme de l’atelier tenu dans les locaux de la mairie de Rosso , des échanges fructueux ont eu lieu entre les maires et l'équipe technique en vue d'élaborer une grille sur la répartition budgétaire et de réfléchir sur les voies et moyens pour augmenter le fonds d'investissement destiné à financer les projets phares.
Il faut noter que le projet MORSE est financé par l’Union Européenne (UE) en collaboration avec le Grand Paris Sud (GPS) et le GRET.

Par Aboubecrine SIDI

source Tawary.com

 
chezvlane

chroniques VLN | énergie / mines | politique | économie | affaires religieuses | interview | société | communiqué | droits de l'homme | actu opposition | diplomatie / coopération | ONG / associations | justice | sécurité | international | sports | Syndicats / Patronat | tribune | faits divers | vidéos | rumeurs | ndlr | culture / tourisme | pêche | Santé | medias | conseil des ministres | actu.g



Rubriques à la une

Recherche